Passer au contenu

Catégories

Catégorie : Avifaune

Les hérons n’ont plus peur de rien… ou presque

photo ornithologique: héron cendré (ardea cinerea) prenant son envol photograhié le 10 octobre 2021 au marais de Sionnet
Héron cendré (ardea cinerea)

Il y a deux ans, j’avais fait un autre article sur un héron cendré. C’était une des première fois que je pouvais m’approcher autant d’un héron.

Depuis, j’ai rencontré de nombreux hérons peu farouches.

Ils semblent avoir modifié leur comportement. Il y a dix ans, selon mes observations la distance de fuite était beaucoup plus grande.

Celui-ci s’est envolé, non pas à cause de nous, mais à l’arrivée d’un chien.

Laisser un Commentaire

Ouettes d’Egypte en famille

photo ornithologique: ouettes d'égypte (alopochen aegyptiaca) en famille photographié le 1er octobre 2021 à l'embouchure de la Thielle à Yverdon -les-Bains, canton de Vaud, en Suisse
Ouettes d’Egypte – un juvénile et son parent

On peut de plus en plus souvent observer des Ouettes d’Egypte (alopochen aegyptiaca) en Suisse. Ce n’est pas un oiseau migrateur. Son habit d’origine est le Sud du Sahara. Celles que nous pouvons observer en Europe sont des descendantes d’oiseaux importés comme oiseau d’ornements. Depuis 2017, elles sont considéré comme une espèce exotique envahissante.

À Genève, j’en ai vu quelques fois d’assez loin.

L’Ouette d’Egypte qui figure en premier plan est un juvénile. L’autre parent n’était pas loin. Les adultes ont une tache brun-chocolat autour de l’oeil. Le mâle est un peu plus grand que la femelle.

Cette famille vit à Yverdon-les-Bains vers l’embouchure de la Thielle. Il y avait beaucoup d’autres Ouettes à l’escale limicoles située dans la plaine de l’Orbe,

Laisser un Commentaire

Les bécasseaux variables sont en avance

photo ornithologique: bécasseau variable (Calidris alpina) photographié le 29 septembre 2021 sur les berges du lac Léman dans le canton de Genève en Suisse
bécasseau variable (Calidris alpina)

Cette année, les bécasseaux variables sont arrivés en force et en avance.

Je photographiais le grand gravelot quand j’ai vu un peu plus loin un groupe de bécasseaux variables. Ils étaient six. Un peu plus tard, deux autres les ont rejoint.

Première fois que j’en vois autant. Habituellement j’en vois au maximum deux ensemble. En 2019, c’était le 13 octobre et en 2020 le 11 octobre.

Un des bécasseaux et le gravelot ont mangé côte à côte.

Le dessin du plumage des bécasseaux est magnifique.

Laisser un Commentaire

Portrait d’un grand gravelot

photo ornithologique: grand gravelot (Charadrius hiaticula) photographié le 29 septembre 2021 sur les berges du lac Léman dans le canton de Genève en Suisse
grand gravelot (Charadrius hiaticula)

J’ai passé plus de 30 minutes en compagnie de ce grand gravelot.

Il tolère la présence humaine. Je l’ai photographié au 400 mm et n’ai pas recadré la photo.

Je me demande si c’est le même grand gravelot que j’ai vu l’année passée. Cependant, je ne crois pas, celui-ci semble plus jeune.

Pendant 15 minutes environ, il était seul sur les berges, puis des bécaseaux variables l’ont rejoint.

Laisser un Commentaire

Bains publics

pouillot véloce et mésange bleue qui prennent leur bain photographiés au jardin botanique de Genève, Suisse, le 4 septembre 2021
pouillot véloce et mésange bleue

C’est assez rare de voir deux espèces d’oiseaux se baigner en même temps.

La mésange bleue est une grande habituée de ces bains publics.

Le pouillot véloce se fait plus rare.

Les chardonnerets élégants viennent bien venir à plusieurs.

C’est un bel endroit. Avec de la patience et de la chance, il nous est donneé l’occasion d’observer des scènes intimes de la faune et l’avifaune.

Laisser un Commentaire

Un pinson frileux

photographie ornithologique: pinson des arbe (fringilla coelebs) qui hésite à prendre son bain prhotographié au jardin botanique de Genève, Suisse, le 4 septembre 2021
pinson des arbres mâle (fringilla coelebs)

Bien que c’était jour du bain, chez les pinsons des arbres (fringilla coelebs), celui-ci s’est abstenu.

Il a hésité un moment, s’est questionné: « j’y vais ou je n’y vais pas ? »,

Finalement, il a dû penser que l’eau était trop froide et il a préféré juste s’abreuver.

En Suisse, c’est le pinson des arbres qui est l’oiseau nicheur le plus abondant. Et non, comme nous pourrions le croire, le moineau.

Le pinson est omnivore et guère difficile dans le choix de son habitat, c’est ce qui lui permet de prospérer. Par contre, contrairement au moineau, il ne se rapproche guère de l’humain.

Laisser un Commentaire

Un bel oiseau orange

photographie ornithologique : rougequeue à front blanc photographiée le 2 septembre 2021 au Jardin botanique de Genève, en Suisse
rougequeue à front blanc mâle (phoenicurus phoenicurus)

Le beau buste orange du rougequeue à front blanc (phoenicurus phoenicurus) attire le regard. Il est moins discret visuellement que son cousin le rougequeue à tête noire, par contre il est nettement plus rare, car son habitat se raréfie.

C’est un oiseau cavernicole, cela signifie qu’il niche dans des cavités. Les vergers à hautes-tiges et les vieux arbres lui conviennent particulièrement.

C’est un oiseau qui semble aimé les couleurs flashy. Les oeufs du rougequeue à front blancs sont turquoises ! La première ponte, environ 5 à 7 oeufs, a lieu aux alentours de la mi-mai. Les oeufs sont couvés environ 12 jours. Puis les oisillons vivent une douzaine de jours dans le nid avant de le quitter

Laisser un Commentaire

Un couple de hérons pourprés au lac des Vernes

photo ornithologique: héron pourpré photographié le 8 août 2021 au Lac des Vernes, à Meyrin, canton de Genève, Suisse
héron pourpré (ardea purpurea)

Très bonne nouvelle, il y a deux hérons pourprés (ardea purpurea) actuellement au Lac des Vernes. Très vraisemblablement, il s’agit d’un couple. Je photographiais celui de l’autre côté de la rive, quand celui-ci est apparu juste devant moi.

Peut-être s’agit-il même d’une famille, car il y a eu au même endroit, également cette année l’observation d’un juvénile.

Il y a très peu de hérons pourprés nicheurs en Suisse. Si j’ai bien compris le graphique de Vogelwarte,ch, il y a, cette année, entre 12 à 34 couples dans toute la Suisse.

Le premier signalement de héron pourpré sur Genève a été fait en 1987. Puis, plus rien jusqu’en 2016. Depuis, il y a régulièrement des observations . La plupart du temps, un seul individu.

Personnellement, j’en ai vus l’année passée au Lac des Vernes et aux Teppes de Verbois et cette année, également, au Moulin-de-Vert.

Cependant, c’est la première fois que j’en observe deux au même endroit.

Laisser un Commentaire

Moineau posé sur un épi de blé

photographie ornithologique: moineau domestique mâle posé sur un épis de blé photographié le 19.06 à Meyrin, canton de Genève, Suisse
moineau domestique mâle (passer domesticus)

Pas besoin de présenter le moineau ! C’est un des oiseaux les plus connus de notre région et surtout l’un des plus familiers.

Qui n’a pas eu un de ces minis mendiants qui le regardait avec insistance lorsqu’il mangeait un sandwich.

Il est très facile de différencier le mâle de la femelle, le mâle a une bavette noire et l’oeil cerclé de noir contrairement à la femelle.

Les moineaux sont de nature grégaire et vivent souvent en grande bande.

Parfois près d’un buisson, leurs pépiements sont intenses, puis lorsqu’on s’approche, ils se taisent tous d’un coup.

Laisser un Commentaire

Une linotte mélodieuse répétant avant la parade

photographie ornithologique: linotte mélodieuse mâle photographiée le 8 juin 2021 au Grand-Saconnex, canton de Genève, Suisse
linotte mélodieuse mâle

Cette linotte mélodieuse mâle (linaria cannabina) a revêtu sa tenue de parade.

Celle-ci devait répéter avant de déclarer sa flamme à sa belle,

Ce mâle s’est laissé tirer le portrait entre 18h50 et 18h55, ne prêtant aucune attention à ma présence tant il était concentré sur ses vocalises.

Lorsque la femelle convoitée est dans les parages, en plus de chanter, perché sur un buisson, il bombe le torse pour exhiber sa parure rouge, agite ses ailes et étale sa queue liseré blanc. Puis il s’approche d’elle. Et conclut…ou pas !

Laisser un Commentaire