Passer au contenu

Catégories

Catégorie : Campagne genevoise

La mésange nonnette

photo ornithologique: mésange nonnette (poecile palustris) photographiée le 10 avrl 2021 dans les bois de Meyrin, canton de Genève, Suisse
mésange nonnette (poecile palustris)

La mésange nonnette (poecile palustris) est plus discrète que la mésange bleue et charbonnière. Tout en étant sociable, elle préfère les plus petits comités. Elle est d’un caractère curieux et peu farouche.

Elle peut être confondu avec la mésange boréale. Un des critères de distinction est la couleur de la joue, celle de la mésange boréale est entièrement blanche, celle de la mésange nonnette est teintée de beige.

La mésange nonnette est monogame et fidèle, du moins c’est ce qui se dit. Le couple se forme en début de saison, vers février.

Elles nichent dans les cavités des arbres. En général, elles choisissent un nid déserté et y refont, parfois, quelques aménagements telle que l’entrée. Elles y mettent de la mousse, des plumes ou des poils, cela peut être du crin de cheval.

Laisser un Commentaire

Cinq minutes avec un jeune chevreuil

photograhie animalière: jeune chevreuil photographié le 23 février 2021 dans la campagne genevoise, Suisse
jeune chevreuil (capreolus capreolus)

C’est rare et difficile de passer cinq minutes avec un chevreuil (capreolus capreolus) lorsqu’il nous a aperçu !

J’ai eu la chance de voir ce jeune chevreuil juste à un contour de chemin. J’ai juste eu le temps de m’arrêter et de cesser de faire du bruit.

Il y avait des branchages qui me cachaient un tout petit peu….et qui m’empêchaient de le photographier.

Un petit jeu de 1 2 3 soleil a commencé entre lui et moi.

Il regardait intensément dans ma direction. Il me fallait faire un petit pas de côté afin qu’il soit dans mon angle de vue sans feuillage.

De temps en temps, il baissait la tête comme pour manger, puis, hop, il la relevait précipitamment.

À certain moment, il a même mis « la marche arrière » !

J’ai finalement pu m’allonger pour l’observer tranquillement, puis d’un pas calme, il est retourné dans les bois.

Laisser un Commentaire

Quelques cigognes en vacances à Genève

photo ornithologique: cigognes blanches (ciconia ciconia) photographiées dimanche 7 février à Meyrin dans le canton de Genève Suisse
cigognes blanches (ciconia ciconia)

Depuis quelques semaines, une dizaine de cigognes blanches (ciconia ciconia) ont été signalées dans la région de Satigny, d’Aire-La-Ville et de Meyrin. C’est une période inhabituelle pour les observer.

Il semblerait que ce soit des cigognes qui séjournent en principe en suisse-allemande et qui, pour des raisons de climat, auraient décidé de faire une excursion en terres romandes.

Leur présence ont suscité beaucoup d’enthousiasme et d’intérêt.

Deux d’entre elles étaient moins farouches que les autres .Alors que leurs consoeurs avaient pris leur envol afin de chercher un endroit plus calme, elles continuaient, imperturbables, de se gaver de vers de terre malgré les badauds.

Chaque année, les cigognes blanches font un passage remarqué lors de leur migration au mois d’août et de septembre. Elles font habituellement une courte escale dans le canton, puis s’en vont vers des climats plus cléments.

Laisser un Commentaire

Jeune renard qui mulote

photographie animalière: renard qui mulote dans la campagne genveoise photographié en août 2020
jeune renard roux (vulpes vulpes)

L’année passée, j’étais allée dans le jura français accompagnée d’un photographe animalier pour observer et photographier un renard.

Cette année, pas eu besoin d’aller si loin, j’ai vu ce renard muloter dans la campagne genevoise.

Dans un premier temps, il m’avait pourtant aperçu. Puis il a fait sa vie et j’ai eu la chance saisir cet instant décisif.

2 Commentaires

Un lièvre maous costaud

photographie animalière: lièvre d'Europe ou lièvre brun photographié le 9 juillet 2020 dans la campagne genevoise en Suisse
lièvre d’Europe ou lièvre brun (lepus europeaus)

Aujourd’hui a été une journée pleine de belles rencontres. Tout d’abord un renard, puis un peu plus loin ce lièvre d’une taille impressionnante. Il était au moins aussi grand qu’un chat.

Le lièvre d’Europe ou lièvre brun peut atteindre 5 kg et mesurer tête-corps jusqu’à 67 cm sans compter les oreilles qui, elles, peuvent atteindre 10 cm.

L’expression détaler comme un lièvre n’est pas usurpée. Grâce à ses pattes arrières très développées, c’est un sprinter hors norme qui peut faire des pointes allant jusqu’à 70 km/heure et il a également une bonne endurance grâce à son grand coeur.

En principe, c’est un animal qui est actif au crépuscule et la nuit. C’est à la fin de l’hiver et au printemps, à la saison du bouquinage où le mâle course les autres mâles et parfois les « boxe » qu’il est visible durant la journée.

En été, il y a donc moins de chance de le voir en plein jour. Celui-ci a été photographié à 9h00 du matin, c’est peut-être un fêtard qui rentrait d’une after.

Laisser un Commentaire