Passer au contenu

Catégories

Catégorie : Étang, mare et marais

étang, marais et zone marécageuse

La rousserolle effarvatte

photo ornithologique: rousserolle effarvatte photographiée le 23 mai 2021 au Lac des Vernes
rousserolle effarvatte (acrocephalus sciparceus)

C’est ma première photo de rousserolle effarvatte genevoise !

J’ai eu l’occasion d’en photographier dans le canton de Vaud à la réserve naturelle des Grangettes et à celle de Creux de Terre.

Celle-ci a été photographiée au Lac des Vernes à Meyrin.

La rousserolle effarvate (acrocephalus scirpaceus) se faufile discrètement entre les roseaux. Mais parfois, comme au jeu du mikado, elle en fait bouger un et c’est ainsi que l’on peut la repérer, Les roseaux lui servent également de perchoir.

Son chant est assez spécifique, il est rauque et guère mélodieux.

Laisser un Commentaire

La libellule à quatre taches

L’identification des libellules n’est pas quelque chose d’aisée.

Bonne nouvelle, la libellule à quatre taches est très facile à reconnaître, c’est la seule libellule qui a quatre taches foncées au milieu du bord antérieur de chaque aile.

On peut estimer l’âge de cette libellule selon la couleur de son abdomen. En effet jeune, l’abdomen est de couleur jaune ambre, puis avec l’âge, il devient brun foncé.

Le mâle et la femelle sont très similaires. Ce qui les distingue c’est l’embout de l’abdomen, la femelle à des cerques parallèles et le mâles des cerques qui se séparent.

L’accouplement a lieu dans les airs et est de courte durée.

Laisser un Commentaire

Photo de mariage d’un couple de grenouilles

photographie animalière: couple de grenouilles photographié le 9 mai 2021 à l'étang de Préjins au Grand-Saconnex dans le canton de Genève, Suisse
couple de grenouilles

Aujourd’hui, il y avait une grande ambiance à l’étang. Les grenouilles chantaient à gorge déployée.

Il y avait plusieurs couples affairés à assurer la pérennité de l’espèce.

Un couple de grenouilles a posé pour la photo de mariage.

Beau couple n’est-ce ? On sent le mâle un peu protecteur.

Laisser un Commentaire

Bruant des roseaux femelle

photographie ornithologique: bruant des roseaux femelle photographié le 5 décembre 2020 au lac des Vernes, Meyrin, canton de Genève, Suisse
bruant des roseaux femelle (emberiza schoeniclus)

Les roselières sont des milieux très intéressants où l’on trouve une grande variété d’oiseaux.

J’ai photographié ce bruant des roseaux femelle (emberiza scheoniclus) au lac des Vernes à Meyrin dans le canton de Genève.

Je recommande vivement cet endroit, Il y a une grande biodiversité. On peut y observer, selon la saison, quelques raretés comme le héron pourpré, des, bécassines des marais, des râles d’eau, des canards chipeaux et également des souchets.

Chez les bruants des roseaux, il y a un assez grand dismorphisme sexuel. Le mâle a l a tête chiné brun, gris et noir. À la saison des amours, sa tête devient noir intense et se pare d’une moustache blanche.

Laisser un Commentaire

Un martin-pêcheur citadin

photographie orinithologique: martin-pêcheur de dos avec tête de profil perché sur un rondin photographié le 23 août 2020 à la Nouvelle Plage des Eaux-Vives, canton de Genève, Suisse
martin-pêcheur

Ce martin-pêcheur a bien des chance de devenir la coqueluche des Genevois.

Il s’est installé vers la roselière de la Nouvelle Plage des Eaux-Vives. Les passants ne semblent guère le perturber.

Aujourd’hui, il avait tout un fans club.

Personnellement, ce c’est pas le premier que je vois, par contre c’était clairement le plus coopératif.

Il a pêché un poisson qui faisait presque le quart de sa grandeur ! Pour le manger tranquillement, il est parti à l’intérieur de la roselière.

Laisser un Commentaire

Le grèbe castagneux n’est pas un caneton !

photographie ornithologique: grèbe castagneux près d'une roselière photographié le 23 août 2020 à la Nouvelle Plage des Eaux-Vives, canton de Genève, Suisse
grèbe castagneux (tachybaptus ruficollis)

Son corps rondelet et duveteux, et sa petit taille, fait qu’on le prend parfois pour un caneton.

C’est le plus petit des grèbes. . Ce qui ne l’empêche pas d’avoir une grande espérance de vie. Un individu bagué en Suisse a vécu plus de 13 ans !

Le grèbe castagneux est relativement commun. Cependant, il est assez difficile à photographier, car étant de nature farouche, il se tient en général éloigné des bords.

Son nom castagneux n’est pas en lien avec une prédisposition agressive, mais avec sa couleur, brun châtain..

Laisser un Commentaire

La Grande Aigrette

photo ornithologique: grande aigrette se perchant sur un arbre
grande aigrette (ardea alba)

Je venais de photographier un héron quand j’ai vu cet oiseau. Ma première pensée fut: que ce héron était bien clair avant que je ne réalise qu’il s’agissait d’une grande aigrette !

En Suisse, la grande aigrette (ardea alba) est beaucoup plus rare que le héron cendré (ardea cinerea).

J’ai donc eu la chance de voir l’une des rares estivantes localisée dans le canton de Genève.

En automne et en hiver, il y a la possibilité de les observer au bord des rives du lac de Neuchâtel.

La grande aigrette a failli disparaître au début du siècle dernier, car son plumage était très prisé par les chapeliers.

Laisser un Commentaire

La grenouille amoureuse

photo animalière: grenouille de face qui croasse
grenouille avec sacs vocaux gonflés

En fait, c’est un mâle. Il était très amoureux….mais guère fidèle !

Je l’ai vu honoré plus d’une grenouille. C’est la grenouille la plus grosse que j’ai vue dans l’étang. Son coassement était d’une tonalité plus basse que celle des femelles.

Le mois d’avril est la haute saison des amours chez les grenouilles.

Les sacs vocaux font office de caisses de résonance. Les grenouilles chantent pour attirer un partenaire pou s’accoupler.

Certaines grenouilles exotiques n’ont qu’un sac vocal sous le menton.

Laisser un Commentaire

Le héron hirsute

photo ornithologique: héron cendré
héron cendré (ardea cinerea)

J’ai photographié ce héron le 22 février aux marais de Sionnet lors d’une randonnée avec GenèveRando.

Nous avons marché une dizaine de kilomètres. Ambiance sympathique. Cela donne l’occasion de rencontrer des personnes et connaître de nouveaux lieux. Par contre, peu de pause, et par conséquent peu l’occasion de faire des photos.

Il y avait également trois magnifiques grandes aigrettes,un couple de sarcelles d’hiver et divers autres canards. Nous avons également pu observer des pinsons du nord.

Il y avait un peu de vent d’où l’allure un peu original du héron.

2 Commentaires

Ceci n’est pas une cane colvert

photographie ornithologique: femelle chipeau
cane chipeau (mareca strepera)

La femelle du canard chipeau ressemble beaucoup à la femelle du colvert.

La cane chipeau à la différence de la cane colvert ne possède pas de miroir bleu. Le dessous du cou de la cane chipeau est blanchâtre, celui de la colvert est de couleur chamois.

La façon la plus facile de les différencier s’est de trouver le mâle !

Les canards chipeaux sont nettement plus rares que les colverts. Celle-ci a été photographiée hier à la roselière de la nouvelle plage des Eaux-Vives.

Laisser un Commentaire