Passer au contenu

Catégorie : Été

Un lièvre maous costaud

photographie animalière: lièvre d'Europe ou lièvre brun photographié le 9 juillet 2020 dans la campagne genevoise en Suisse
lièvre d’Europe ou lièvre brun (lepus europeaus)

Aujourd’hui a été une journée pleine de belles rencontres. Tout d’abord un renard, puis un peu plus loin ce lièvre d’une taille impressionnante. Il était au moins aussi grand qu’un chat.

Le lièvre d’Europe ou lièvre brun peut atteindre 5 kg et mesurer tête-corps jusqu’à 67 cm sans compter les oreilles qui, elles, peuvent atteindre 10 cm.

L’expression détaler comme un lièvre n’est pas usurpée. Grâce à ses pattes arrières très développées, c’est un sprinter hors norme qui peut faire des pointes allant jusqu’à 70 km/heure et il a également une bonne endurance grâce à son grand coeur.

En principe, c’est un animal qui est actif au crépuscule et la nuit. C’est à la fin de l’hiver et au printemps, à la saison du bouquinage où le mâle course les autres mâles et parfois les « boxe » qu’il est visible durant la journée.

En été, il y a donc moins de chance de le voir en plein jour. Celui-ci a été photographié à 9h00 du matin, c’est peut-être un fêtard qui rentrait d’une after.

Laisser un Commentaire

Plus d’une heure en compagnie de trois papillons Flambés

photographie macro: un papillon flambé posé au sol
Le Flambé (Iphiclides podalirius)

Hier, j’ai eu la chance de vivre un moment rare. Je suis restée en compagnie de trois papillons Flambés (Iphiclides podalirius) plus d’une heure. De temps en temps ils voletaient, certains passaient à quelques centimètres de moi.

D’abord, je les ai photographiés au téléobjectif, puis j’ai tenté en macro. J’ai pu m’approcher à 30 centimètres d’eux.

La plupart du temps, le Flambé est photographié de dos afin de faire ressortir sa spécificité: ses ailes postérieures prolongées d’une longue queue un peu torsadée. Vu de dos, il a un peu une forme d’éventail,

Le Flambé fait partie des plus grands papillons que l’on peut voir en Suisse. Il peut atteindre une envergure allant jusqu’à 7 centimètres.

Laisser un Commentaire

Grèbe huppé juvénile sur le dos de sa maman

photo ornithologique: Harle huppé juvénile sur le dos d'un de ses parents
harle huppé juvénile sur le dos d’un de ses parents

En fait, je ne sais pas si ce jeune grèbe huppé (podiceps cristatus) est sur le dos de sa maman ou de son papa, car il n’y pas de dimorphisme sexuel chez cette espèce.

Son autre parent et son frère (ou sa soeur) n’étaient pas loin.

Ce sont les premiers juvéniles de l’année. Les autres couples sont encore en train de couver.

Cette famille est du côté des Bains des Pâquis, les autres sont vers la roselière de la zone nature de la Nouvelle Plage des Eaux-Vives.

Laisser un Commentaire

Écureuil peu farouche

photo animalière: écureuil au sol
écureuil

J’ai photographié cet écureuil le 15 septembre au Parc des Cropettes. Ce parc est situé à quelques minutes de la gare Cornavin.

Cet écureuil et son compagnon n’étaient vraiment pas farouches. Malgré que des gens se reposaient sous « leur » arbre, ils descendaient manger, se chamaillaient, puis revenaient tranquillement manger, alors que les gens vaquaient à leurs occupations juste à côté.

Si vous observez bien celui qui est en photo, vous verrez qu’il y une petite cicatrice.

Laisser un Commentaire

Marmotte

photo animalière: marmotte dans le Parc National Suisse entourée d'herbe et de fleurs
marmotte

Bien dissimulées dans les hautes herbes, une famille de marmottes étaient juste à côté du chemin. Nous avons eu de la chance de les apercevoir lors de notre randonnée à destination de d’Alp Trupchun (2040m) dans le Parc National Suisse dans le canton des Grisons.

L’environnement est un peu différent, habituellement elles sont dans un cadre plus rocailleux. Parmi les quatre, il y avait une jeune.

Juste un peu plus loin, au milieu des aconits, j’ai vu une autre marmotte. Le soleil venait de faire son apparition. C’était magnifique. Dommage que je n’ai réussi qu’à photographier son postérieur !

Laisser un Commentaire

Le Vulcain

photo macro: papillon Vulcain photographié dans le Parc National Suisse dans les Grisons fin août 2019
Le Vulcain (vanessa atalanta L.)

Beaucoup de papillons ont plusieurs noms. Le Vulcain (vanessa atalanta L) est également nommé l’Amiral. Comme La Vanesse des Chardons, Le Vulcain est un migrateur.

Celui-ci était très peu craintif. J’ai pu faire plusieurs essais photogra-phiques sans sembler le déranger.

Avec ses belles couleurs, il est facilement repérables, cependant habituellement, il est souvent en vol ou se pose à peine quelques secondes sur une fleur.

Laisser un Commentaire

Le Grand Nacré

photo macro: Le Grand Nacré
Le Grand Nacré (speyeria aglaja L.)

Il y a une grande diversité de papillons dans le Parc National Suisse. Il y a une prédominance de divers azurés.

Puis vers les 1700 mètres, il y avait une prairie avec deux Vulcains, un Gamma et ce Grand Nacré.

C’est une espèce relativement rare. À Genève, un spécimen a été vu vers Plan-les-Ouates.

Laisser un Commentaire

Nette rousse juvénile

photo de canard: jeune nette rousse debout qui vient de secouer ses ailes
nette rousse juvénile

Ce caneton est une nette rousse. Il venait juste de s’ébrouer.

Une des différences majeures avec le caneton colvert se situe au niveau des yeux. La nette rousse juvénile n’a pas de trait de « eyeliner ».

Il y a plusieurs familles de nettes rousses allant de un à trois petits. Entre elles, ce n’est pas l’entente cordiale. Celle qui en a deux, a fait descendre de son rocher de manière assez abrupte celle qui n’en a qu’un.

Les pères ne sont guère présents.

2 Commentaires

Caneton colvert – volée juillet 2019

photo animalière : caneton colvert qui est en train de se toiletter sur les rives du Lac Léman à Genève, Suisse
caneton colvert

La ponte peut avoir lieu dès le mois de février jusqu’au mois de juillet. La couvaison dure 28 jours et, pour des raisons de sécurité, il n’y a que la femelle qui s’en occupe. Elle a un plumage discret qui lui permet de se confondre avec son environnement, ce qui la protège des prédateurs.

C’est au mois d’avril que j’ai vu les premiers canetons colvert.

En début de saison, il y avait très peu de naissance sur la Lac Léman du côté de Genève. Ces derniers jours, j’ai vu beaucoup de juvéniles (colverts, grèbes huppés, foulques et nettes rousses.)

Laisser un Commentaire