Passer au contenu

Catégories

Catégorie : Jardin botanique de Genève

Conservatoire et jardin botaniques de Genève

Le roitelet huppé,un mini punk dans nos bois

photo ornitholigique: un roitelet huppé (regulus regulus)de profil sur un conifère photographié au jardin botanique le 18 mars 2021
roitelet huppé (regulus regulus)

Le roitelet huppé (regulus regulus) est le plus petit oiseau d’Europe. Il mesure entre 9 et 10 cm et pèse entre 5 à 7 grammes. Facilement reconnaissable à sa petite crête jaune. La crête du mâle est légèrement orangé, celle de la femelle est d’un jaune pur.

Le roitelet huppé peut être confondu avec le roitelet à triple bandeau. La différence est visible au niveau de l’oeil. La forme du roitelet huppé est en grain de poivre et est encerclé de blanc, celui du triple bandeau est rond et avec un large sourcil blanc.

C’est grâce à leurs petits cris fins que l’on peut déceler les roitelets.

Laisser un Commentaire

Le grimpereau des jardins, le roi du camouflage

photographie ornithologique: grimpereau des jardins photographié le 14 février 2021 au jardin botanique de Genève
grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla)

C’est assez rare de voir un grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla) sur un platane. Habituellement, ils privilégient des arbres avec des écorces épaisses et foncés où ils se fondent parfaitement dans le décor.

Ils recherchent araignées et petits insectes sous les écorces à l’aide de leur long bec incurvé.

Ils grimpent aux arbres à toute vitesse, seulement de bas en haut, contrairement à la sitelle torchepot qui, elle, peut également descendre.

Il mesure une douzaine de centimètre et il a un poids plume de 8 à 12 grammes. Il peut vivre environ 5 ans.

Laisser un Commentaire

Une fauvette à tête noire perplexe

photo ornithologique: fauvette à tête noire femetlle perplexe devant des fleux le 30 décembre 2020 au jardin botanique de Genève, Suisse
fauvette à tête noire femelle (sylvia atricapilla)

Cette fauvette à tête noire femelle (sylvia atricapilla) semble perplexe, voire offusquée devant ces fleurs. Nous sommes tout de même le 30 décembre !

Je l’ai photographiée au Jardin botanique de Genève, tout près de l’arbre à kakis. Elle n’est pas la seule à se régaler de ces fruits. Mésanges bleues, mésanges à longues queues, moineaux, étourneaux sansonnets et même le pic mar y font bombance.

L’année passée dès la fin novembre, ils s’y pressaient en nombre. Cette année, il a fallu attendre presque fin décembre afin que les kakis soient mûrs et juteux.,

La fauvette à tête noire tient son nom du mâle qui a une calotte noire et non rousse comme la femelle.

Laisser un Commentaire

Le rougegorge feinteur

photographie ornithologique: rougegorge familier au milieu des feuilles d'automne photographié le 8 novembre au Jardin botanique de Genève, Suisse
rougegorge familier (Erithacus rubecula)

Ce rougegorge familier m’avait vue, mais ce n’est pas moi qu’il regardait.

Qu’y avait-il de si intéressant ?

Il a regardé ainsi en l’air à plusieurs reprises.

En fait, je crois que c’était une feinte !

Car dès que j’ai cessé de le photographier, il s’est précipité plus près de moi pour ramasser ce qu’il convoitait et il a filé se cacher pour le manger tranquillement.

Cela m’a mis de bonne humeur pour la journée.

Laisser un Commentaire

Le troglodyte mignon est un coureur de jupons

photographie ornithologique: troglodyte mignon photographié le 1er novembre 2020 au Jardin Botanique de Genève, Suisse
troglodyte mignon (troglodytes troglodytes)

Contrairement à un grand nombre d’oiseaux, le troglodyte mignon est polygame.

À la saisons des amours, il construit plusieurs gros nids de mousse afin que chacune de ses conquêtes ait un lieu pour sa progéniture.

C’est l’un des plus petits de nos oiseaux.

Quand à son chant, c’est un des plus sonores, il peut atteindre nonante décibels et être entendu, par temps calme, jusqu’à une distance de 500 mètres.

On le reconnait facilement à sa queue dressée à la verticale. Cette spécificité fait tout son charme.

2 Commentaires

Jeune écureuil roux au milieux des feuilles d’automne

photo animalière: écureuil au milieu de feuilles d'automne photographié le 11 novembre dans le Jardin botanique de Genève; Suissse
jeune écureuil roux (sciurus vulgaris)

Le pelage roux de cet écureuil se marrie bien avec les feuilles d’automne.

Les écureuils des plaines sont plus clairs que ceux en altitude.

Vers 1800 mètres, ceux que j’ai vus, étaient presque noirs.

On reconnaît que c’est un jeune écureuil, car ses oreilles ne sont pas encore pourvus de longs poils que l’on nomme « pinceaux ».

Laisser un Commentaire

Crocus à profusion

photo botanique: crocus violets et mauves à profusion
crocus

Magnifique parterre de crocus mauves et violets.

Les abeilles étaient déjà présentes.

Le 21 février 2019, il faisait 13 degrés et cela me semblait déjà beaucoup. J’avais fait un article intitulé un air de printemps.

Aujourd’hui la température a frisé les 20 degrés !

Laisser un Commentaire

Mésange bleue au milieu de kakis

photo ornithologique: une mésange bleue sur un arbre à kaki
mésange bleue (cyanistes caeruleus)

J’ai photographié cette mésange bleue au Jardin botanique de Genève. L’arbre sur lequel elle se trouve est un plaqueminier kaki.

Les feuilles étaient tombées, il ne restait que ces magnifiques fruits. L’arbre avait un grand succès, autant envers les humains qui désiraient connaître son nom, que par les oiseaux attirés par la chair du kaki.

Certaines mésanges avaient carrément la tête dans le kaki qu’elles avaient bien entamé.

La mésange bleue fait partie de la famille des paridés. Il y a une dizaine d’espèces différentes de mésanges en Europe dont plusieurs qui peuvent être observées en Suisse.

2 Commentaires

Saison des amours chez les grenouilles

photo animalière: grenouille rieuse à la saison des amours photographiée au jardin botanique de Genève le 19 avril 2019
grenouille qui coasse

Les grenouilles s’en donnaient à coeur joie aujourd’hui. Leurs chants peuvent atteindre nonante décibels ! Elles semblaient prête à battre leur record.

Je désirais partager avec vous l’enregistrement de leurs chants. Actuellement, je n’y arrive pas. J’espère trouver très prochainement la solution.

2 Commentaires

Un air de printemps

photo macro: Abeille dans un crocus photographié le 21 février 2019 au jardin botanique de Genève
Abeille dans un crocus

Nous ne sommes qu’en février, mais déjà un air de printemps règne.

La température monte jusqu’à 13 degrés ces derniers jours. Les premières fleurs ont fait leur apparition.

Perce-neiges, nivéoles et crocus sont présents. Et les abeilles travaillent déjà. Peut-être un peu plus lentes qu’en pleine saison.

Laisser un Commentaire