Passer au contenu

Catégories

Catégorie : Oiseaux aquatiques

La mèche rebelle du fuligule morillon

photographie ornithologique: fuligule morillon surle lac Léman photographié le 6 décembre 2020 au port de Choiseul près de Versoix, canton de Genève, Suisse
fuligule morillon mâle

Les fuligules morillons sont de retour ! C’est un vrai plaisir de les voir sur nos rives. Les premiers arrivent déjà vers octobre. Le gros de la troupe arrive en novembre et décembre.

Leurs caractéristiques que j’affectionne particulièrement sont leurs yeux jaunes et leur fine huppe tombante qui leur donne un petit air rebelle.. Celle de mon modèle est petite. Peut-être l’a-t-il gominée pour se donner un air sage.

La femelle est complètement brune.

Le fuligule morillon est un canard plongeur. Et pas des moindres. En effet, il peut atteindre plusieurs mètres de profondeur, puis il remonte à la surface tel un bouchon.

Laisser un Commentaire

Un grèbe à cou noir solitaire

photo ornithologique: grèbe à cou noir photographié le 14 novembre 2020 près du parc de l'OMC dans le canton de Genève, Suisse
grèbe à cou noir (podiceps nigricollis)

Le grèbe à cou noir est en principe sociable et niche en colonie. Ces dernières peuvent atteindre une centaine de couples.

Ce grèbe à cou noir (podiceps nigricollis) avait un comportement particulier. Il n’avait pas peur de s’approcher des rives et il n’y avait aucun de ses congénères dans les environs. Près de lui, il y avait juste un foulque qui était également solitaire.

Leur plumage internuptial est assez terne, seul leurs yeux rouges ressortent. À la saison des amours, leurs flancs se teintent de roux. Près de yeux de grandes plumes dorées se déploient. en éventail.

Laisser un Commentaire

Le plumage chatoyant du fuligule milouin

photo ornithologique: canard milouin mâle photographié le 13 décembre 2020 sur la Lac Léman, rive des Eaux-Vives, canton de Genève, Suisse
fuligule milouin mâle (aythya ferina)

Sous le soleil, le plumage nuptial du fuligule milouin mâle (aythya feringa) est chatoyant. À la saison des amours, il émet un cri de parade. Pour se faire, il prend une grande inspiration, puis émet un long sifflement donnant l’impression qu’il se dégonfle telle une baudruche.

Les fuligules milouins prennent leurs quartiers d’hiver sur le lac Léman et en Europe par bande à proximité des fuligules morillons sans pourtant se mélanger.

C’est un canard qui se nourrit principalement de lentilles d’eau et de graines. Lorsqu’il plonge, il saisit des mollusques ou des larves. Il plonge également pour fuir le danger, car, pour lui, prendre son envol n’est guère aisé, il doit d’abord prendre son élan en courant à la surface de l’eau tout en battant vivement ses ailes à la manières des cygnes.

Laisser un Commentaire

Le grèbe castagneux n’est pas un caneton !

photographie ornithologique: grèbe castagneux près d'une roselière photographié le 23 août 2020 à la Nouvelle Plage des Eaux-Vives, canton de Genève, Suisse
grèbe castagneux (tachybaptus ruficollis)

Son corps rondelet et duveteux, et sa petit taille, fait qu’on le prend parfois pour un caneton.

C’est le plus petit des grèbes. . Ce qui ne l’empêche pas d’avoir une grande espérance de vie. Un individu bagué en Suisse a vécu plus de 13 ans !

Le grèbe castagneux est relativement commun. Cependant, il est assez difficile à photographier, car étant de nature farouche, il se tient en général éloigné des bords.

Son nom castagneux n’est pas en lien avec une prédisposition agressive, mais avec sa couleur, brun châtain..

Laisser un Commentaire

Grèbe huppé juvénile sur le dos de sa maman

photo ornithologique: Harle huppé juvénile sur le dos d'un de ses parents
harle huppé juvénile sur le dos d’un de ses parents

En fait, je ne sais pas si ce jeune grèbe huppé (podiceps cristatus) est sur le dos de sa maman ou de son papa, car il n’y pas de dimorphisme sexuel chez cette espèce.

Son autre parent et son frère (ou sa soeur) n’étaient pas loin.

Ce sont les premiers juvéniles de l’année. Les autres couples sont encore en train de couver.

Cette famille est du côté des Bains des Pâquis, les autres sont vers la roselière de la zone nature de la Nouvelle Plage des Eaux-Vives.

Laisser un Commentaire

La sterne pierregarin surnommée l’hirondelle des mers

photo ornithologique: sterne pierregarin en vol près du barrage de Verbois dans le canton de Genève Suisse
sterne pierregarin (sterna hirundo)

Quel vol élégant ! Le vol de la sterne pierregarin (sterna hirundo) ressemble à celui de l’hirondelle. Cependant son vol n’est pas aussi rapide.

La sterne pierregardin se nourrit majoritairement de poissons et d’invertébrés aquatique. Avant de plonger, la sterne fait un vol stationnaire.

Une sterne peut vivre jusqu’à 25 ans.

L’endroit où vous avez le plus de chance d’en apercevoir à Genève est la retenue du barrage de Verbois. Des radeaux à sternes y ont été installés.

Laisser un Commentaire

Parade nuptiale de grèbes huppés

photo ornithologique: parade nuptiale de grèbes huppés
parade nuptiale de grèbes huppés

Assister à la parade des grèbes huppés (podiceps cristatus) est toujours un moment magique. .

Une des définitions de l’amour est de regarder dans la même direction. Ce couple semble bien parti. Leur danse nuptiale ressemble, à certain moment, à celle du tango..

Aujourd’hui, il y avait de l’amour dans l’air. J’ai vu plusieurs parade de grèbes, deux accouplements de nettes rousses et un de cygnes.

Laisser un Commentaire

Ceci n’est pas une cane colvert

photographie ornithologique: femelle chipeau
cane chipeau (mareca strepera)

La femelle du canard chipeau ressemble beaucoup à la femelle du colvert.

La cane chipeau à la différence de la cane colvert ne possède pas de miroir bleu. Le dessous du cou de la cane chipeau est blanchâtre, celui de la colvert est de couleur chamois.

La façon la plus facile de les différencier s’est de trouver le mâle !

Les canards chipeaux sont nettement plus rares que les colverts. Celle-ci a été photographiée hier à la roselière de la nouvelle plage des Eaux-Vives.

Laisser un Commentaire

Harle bièvre femelle

photo ornithologique: harle bièvre femelle sur le Lac Léman sur les rives de Genève
harle bièvre femelle (prodiceps cristatus)

Le harle bièvre (prodiceps cristatus) est un canard plongeur, Son bec très fin à bord denticulé l’aide à saisir les poissons, une de ses nourritures principales.

À Genève, il a quelque peu changé ses habitudes alimentaires. Il ne dédaigne pas le pain qui lui est parfois offert sur les rives du lac.. C’est spécifique au lac Léman, ailleurs, le harle est d’un tempérament farouche,

J’ai observé ce comportement près de l’embarcadère du Molard. Il y a même eu début janvier, un harle huppé mâle qui s’est joint à la colonie des harles bièvres quémandeurs de pain.

2 Commentaires

Couple de canards chipeaux

photo ornithologique: couple de canards chipeaux
couple de canards chipeaux (mareca strepera)

Gracieux et élégants, ce beau couple de canards chipeaux (mareca strepera) semblait bien s’entendre. Le mâle allait sous l’eau chercher des plantes aquatiques et partageait ensuite les algues avec sa compagne,

Le canard chipeau est un canard de surface. Son nom lui vient de ses mauvaises habitudes de chiper aux canards plongeurs et aux foulques la nourriture qu’il ne peut saisir car trop profonde.

Le canard chipeau n’aime guère les grands groupes et est assez discret. C’est une espèce en danger !

Laisser un Commentaire