Passer au contenu

Catégories

Catégorie : Parcs et jardins

L’intrigant plaqueminier du Jardin botanique de Genève

Photographie botanique et ornithologique: un étourneau sansonnet entre deux kakis sur un plaqueminier photographié le 10 novembre 2022 au Jardin botanique de Genève, Suisse
étourneau sansonnet au milieu des kakis

Il y a à peine deux semaines, le plaqueminier du Jardin botanique de Genève était encore recouvert de feuilles.

Depuis quelques jours, seuls ses fruits sont encore présents.

Sa silhouette dénudée garnie de ses beaux et gros fruits oranges attirent les oiseaux et intriguent les badauds.

Les familles et les couples se posent la question, c’est quoi ces fruits ?

Les réponses les plus saugrenues surgissent: des pommes, des abricots ?

Et parfois la bonne réponse: des kakis.

Laisser un Commentaire

Un frère ou une soeur de Poil de Carotte ?

photographie animalière: écureuil roux très roux, certainement le frère de Poil de Carotte, photographié le 30 octobre au Jardin botanique de Genève en Suisse
écureuil roux d’Europe (Sciurus)

Au mois d’août, j’avais croisé un écureuil méga roux (sciurus) que j’avais surnommé Poil de Carotte. Il était extrêmement vif et très difficile d’approche.

Son roux jurait un peu sur le vert.

J’avais eu un vrai coup de foudre pour lui. Le même jour, j’avais eu un instant magique avec des mésanges charbonnière. J’étais en dessous de conifères pour essayer de photographier un pic-vert. Elles étaient parfois à moins d’un mètre de moi. Voir la vidéo avec les mésanges.

Aujourd’hui , j’ai vu à nouveau, dans le même parc, un écureuil très roux. Cependant son pelage avait une couleur plus foncée sur les flancs.

Son tempérament était également très vif, mais il me semble, moins méfiant que Poil de Carotte. De plus, celui-ci a des pinceaux.

Il me semble également que celui-ci a le museau plus clair.

Est-ce un membre de sa famille ou simplement Poil de Carotte qui a grandi ?

À votre avis Poil de Carotte or Not Poil de Carotte ?

2 Commentaires

La sittelle torchepot a plus d’une corde à son arc

Photograhie ornithologique: sittelle torchepot (Sitta europaea) photographiée le 29 octobre 2022 au Grand-Saconnex dans le canton de Genève en Suisse
sittelle torchepot (Sitta europaea)

Non seulement, la sittelle torchepot (Sitta europaea) a la capacité de se déplacer sur les troncs des arbres dans tous les sens, même tête en bas !

Mais elle a également des dons de mâçonnerie.

Contrairement au pic, qui utilise son bec comme une sorte de marteau-piqueur, la sittelle torchepot l’utilise plutôt comme une truelle.

Ce qui fait qu’il lui arrive se squatter le nid d’un pic, mais afin que celui-ci, ou des étourneaux ne rentrent dans la cavité, elle en restreint l’entrée par un torchis !

Elle adapte son régime alimentaire en fonction des saisons. La sittelle torchepot est insectivore l’été et granivore l’hiver.

Elle est capable de casser une noisette en coinçant celle-ci entre ses pattes et en lui donnant des grands coup de becs.

Elle adore les graines de tournesols.

Laisser un Commentaire

Un oiseau rouge de chez rouge !

photographie ornithologique: bouvreuil pivoine mâle (Pyrrhula pyrrhula) photographié le 22 janvier 2022 à Champ-Pittet, canton de Vaud, Suisse lors d'une sortie avec le GOBG
bouvreuil pivoine mâle (Pyrrhula pyrrhula)

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le bouvreuil pivoine mâle (Pyrrhula pyrrhula) ne passe pas inaperçu avec son rouge flashy !

La femelle a une livrée plus discrète, ses joues, sa poitrine et son ventre sont beige ou d’un gris-orangé.

Je suis allée à Champ-Pittet avec le groupe du GOBG dans l’intention d’observer des panures à moustaches. La bise étant de sortie, nous les avons entendues, mais pas vues.

Nous étions en train de quitter le lieu légèrement déçus, lorsque mon attention a été attirée par une tâche rouge dans les arbres. Heureusement, cela a tilté dans mon cerveau. J’ai fait signe. Les personnes qui suivaient, se sont arrêtées et nous avons pu observer à loisir ce magnifique bouvreuil.

Il se nourrissait tranquillement avec deux autres congénères. Ils étaient relativement peu farouches ou trop absorbés à manger leurs baies.

Je rêvais d’en voir. Quel beau cadeau !

Laisser un Commentaire

Une mésange charbonnière fait ses tractions au milieu des kakis

photo ornithologique: mésange charbonnière au milieu des kakis photographiée le 9 décembre au Jardin botanique de Genève
Mésange charbonnière au milieu des kakis

Le plaqueminier du Jardin botanique de Genève est à son apogée, À cette saison, c’est le lieu de prédilection des oiseaux du jardin . On y voit des mésanges charbonnières en plein exercice physique. Avoir le privilège de savourer de la chair juteuse de kakis se mérite.

D’autres passereaux participent au festin. Mésanges bleues, mésanges à longues queues, moineaux domestiques. Les merles et les étourneaux sansonnets sont également de la partie.. Et parfois en guest star: le pic mar.

En 2019, la saison avait déjà commencé en novembre. L’hiver suivant, cela a vraiment commencé fin décembre – début janvier.

Laisser un Commentaire

L’écureuil qui avait les yeux plus grands que le ventre

photographie animalière: écureuil roux qui mange une pomme sauvage photographié le 13.11.2021 au jardin botanique de Genève, Suisse
écureuil roux qui mange une pomme sauvage

Transporter cette pomme sauvage (malus silvestris) n’était pas une mince affaire pour cet écureuil roux.

Là, il la tient du bout des dents. À d’autres moments, il avait sa mâchoire grande ouverte. Il essayait de l’emmener dans les hauteurs.

Puis il a été dérangé et il a pris la poudre d’escampette. Je ne sais pas ce qu’il est advenu de son précieux butin. La pomme est certainement tombée.

J’ai attendu un moment afin de voir s’il revenait s’en occupée. Cela n’a pas été le cas.

En automne, il est facile d’apercevoir des écureuils au jardin botanique de Genève. Ils sont à la recherche de la nourriture qu’ils ont caché durant la belle saison.

Laisser un Commentaire

Un écureuil très curieux

photo animalière: écureuil roux photographié le 29 septembre 2021 dans le jardin botanique de Genève en Suisse
écureuil roux

Cette photo a été prise au 400 mm et n’a pas été recadrée.

Bien qu’il nous ait vu, ce jeune écureuil a continué à s’approcher de nous.

Sa curiosité doit tenir à sa jeunesse.

J’aime ce mélange à la fois d’effronterie et d’innocence.

Nous n’avions pourtant rien à manger. Et même si nous avions eu quelque chose nous ne lui aurions pas donné afin qu’il ne prenne pas de mauvaises habitudes nuisible à sa santé.

Laisser un Commentaire

Bains publics

pouillot véloce et mésange bleue qui prennent leur bain photographiés au jardin botanique de Genève, Suisse, le 4 septembre 2021
pouillot véloce et mésange bleue

C’est assez rare de voir deux espèces d’oiseaux se baigner en même temps.

La mésange bleue est une grande habituée de ces bains publics.

Le pouillot véloce se fait plus rare.

Les chardonnerets élégants viennent bien venir à plusieurs.

C’est un bel endroit. Avec de la patience et de la chance, il nous est donneé l’occasion d’observer des scènes intimes de la faune et l’avifaune.

Laisser un Commentaire

Un pinson frileux

photographie ornithologique: pinson des arbe (fringilla coelebs) qui hésite à prendre son bain prhotographié au jardin botanique de Genève, Suisse, le 4 septembre 2021
pinson des arbres mâle (fringilla coelebs)

Bien que c’était jour du bain, chez les pinsons des arbres (fringilla coelebs), celui-ci s’est abstenu.

Il a hésité un moment, s’est questionné: « j’y vais ou je n’y vais pas ? »,

Finalement, il a dû penser que l’eau était trop froide et il a préféré juste s’abreuver.

En Suisse, c’est le pinson des arbres qui est l’oiseau nicheur le plus abondant. Et non, comme nous pourrions le croire, le moineau.

Le pinson est omnivore et guère difficile dans le choix de son habitat, c’est ce qui lui permet de prospérer. Par contre, contrairement au moineau, il ne se rapproche guère de l’humain.

Laisser un Commentaire

Moineau posé sur un épi de blé

photographie ornithologique: moineau domestique mâle posé sur un épis de blé photographié le 19.06 à Meyrin, canton de Genève, Suisse
moineau domestique mâle (passer domesticus)

Pas besoin de présenter le moineau ! C’est un des oiseaux les plus connus de notre région et surtout l’un des plus familiers.

Qui n’a pas eu un de ces minis mendiants qui le regardait avec insistance lorsqu’il mangeait un sandwich.

Il est très facile de différencier le mâle de la femelle, le mâle a une bavette noire et l’oeil cerclé de noir contrairement à la femelle.

Les moineaux sont de nature grégaire et vivent souvent en grande bande.

Parfois près d’un buisson, leurs pépiements sont intenses, puis lorsqu’on s’approche, ils se taisent tous d’un coup.

Laisser un Commentaire