Passer au contenu

Catégories

Catégorie : Passereaux

Le rougegorge feinteur

photographie ornithologique: rougegorge familier au milieu des feuilles d'automne photographié le 8 novembre au Jardin botanique de Genève, Suisse
rougegorge familier (Erithacus rubecula)

Ce rougegorge familier m’avait vue, mais ce n’est pas moi qu’il regardait.

Qu’y avait-il de si intéressant ?

Il a regardé ainsi en l’air à plusieurs reprises.

En fait, je crois que c’était une feinte !

Car dès que j’ai cessé de le photographier, il s’est précipité plus près de moi pour ramasser ce qu’il convoitait et il a filé se cacher pour le manger tranquillement.

Cela m’a mis de bonne humeur pour la journée.

Laisser un Commentaire

Le troglodyte mignon est un coureur de jupons

photographie ornithologique: troglodyte mignon photographié le 1er novembre 2020 au Jardin Botanique de Genève, Suisse
troglodyte mignon (troglodytes troglodytes)

Contrairement à un grand nombre d’oiseaux, le troglodyte mignon est polygame.

À la saisons des amours, il construit plusieurs gros nids de mousse afin que chacune de ses conquêtes ait un lieu pour sa progéniture.

C’est l’un des plus petits de nos oiseaux.

Quand à son chant, c’est un des plus sonores, il peut atteindre nonante décibels et être entendu, par temps calme, jusqu’à une distance de 500 mètres.

On le reconnait facilement à sa queue dressée à la verticale. Cette spécificité fait tout son charme.

2 Commentaires

Le pouillot véloce, un parent très protecteur

Le pouillot véloce a un comportement très territorial à la saison des amours. Les autres espèces d’oiseaux n’ont pas intérêts à s’approcher à moins de 20 mètres.

Le pouillot véloce fait preuve d’une grande bravoure pour protéger sa progéniture en puissance. Il n’hésite pas à contrer le geai des chênes qui chercherait à se saisir des oeufs. Il pousse le courage jusqu’à essayer de faire fuir une hermine !

Il pèse un peu moins de 9 grammes et peut manger jusqu’à environ 3 grammes d’insectes par jour.

Laisser un Commentaire

La pimpante bergeronnette des ruisseaux

photo ornithologique: bergeronnette des ruisseaux photographié près du delta de l'Allondon, dans le canton de Genève, Suisse, le 19 septembre 2020
bergeronnette des ruisseaux (motacilla cinerea)

La bergeronnette des ruisseaux (motacilla cinerea) est toute pimpante avec sa livrée teintée de jaune vif et sa longue queue fine qu’elle balance constamment.

Son vol est rapide et élégant. avec des ondulations.

Elle se sent dans son élément au bord des cours d’eau tumultueux.

Ses mets favoris sont les insectes et les libellules.

Laisser un Commentaire

Le rougequeue noir est un montagnard !

photo ornithologique: rougequeue noir juvénile photographié en montagne
rougequeue noir juvénile (phoenicurs ochrurus)

Récemment je suis allée en montagne et c’est avec surprise que j’ai vu une grande quantité de rougequeue noirs (phoenicurus ochrurus) à une altitude avoisinant les 2000 mètres.

En fait, je viens d’apprendre en préparant cet article, que c’est leur habitat d’origine. Même s’ils se sont très bien adaptés dans les villes.

En principe, le rougequeue noir est monogame, cela n’empêche pas certains individus d’avoir deux compagnes !

Son cri est net et incisif, s’y ajoute un cliquètement lorsqu’il est inquiet.

Il se tient droit et bouge constamment la queue de manière saccadée. C’est un bon critère d’identification

Ils vivent environ 8 ans, mais peuvent atteindre les 10 ans.

Laisser un Commentaire

Gobemouche gris avec une sauterelle

photo ornithologique:gobemouche gris tenant dans son bec une sauterelle verte
gobemouche gris (muscicapa striata)

Ce gobemouche gris ne chômait pas. il travaillait dur pour nourrir sa famille.

On le voit ici sur un pin avec une sauterelle dans son bec. Le nid se situe juste en face à environ 1,2 mètre de hauteur. Le nid n’est pas discernable. C’est grâce au va et vient des parents qu’il a pu être localisé.

Le gobemouche gris est capable de faire des vols stationnaires pour saisir des insectes. Leur territoire de chasse peut être très restreints (2000 à 10’000 mètres carrés.).

Il se nourrit principalement de mouches, d’abeilles, ainsi que de papillons et de sauterelles. Il mange également des baies de sureau.

Laisser un Commentaire

Gobemouche noir mâle avec plumage nuptial

photo ornithologique: gobemouche noir (Ficedula hypoleuca) sur une branche photographié au Grand-Saconnex, canton de Genève, Suisse
gobemouche noir (Ficedula hypoleuca)

Lorsque le gobemouche noir mâle ne porte pas son beau costume de mariage, il peut passer inaperçu.

Il semblerait qu’il utilise sa nouvelle prestance que lui confère son costume de pie pour courtiser plusieurs femelles à la même période. Ceci est un comportement inhabituel chez les passereaux.. En principe les autres passereaux sont monogames.

Le gobemouche noir est cavernicole. Il vit de préférence dans la cavité de vieux arbres tel que le chêne ou le châtaignier.

Sa parade nuptiale consiste à choisir une cavité pour ses partenaires.

Laisser un Commentaire

Mésange à longue queue sédentaire

Photo ornitholoqique: mésange à longue queue (Aegithalos caudatus)photographiée au Grand-Saconnex dans le canton de Genève
mésange à longue queue (Aegithalos caudatus)

J’aime beaucoup les mésanges à longues queues (Aegithalos caudatus). Elles me font penser à des petites peluches.

Il me semblait que nous pouvions les voir que l’hiver, mais en fait, il y en a également certaines qui nichent en Suisse.

Contrairement à la plupart des autres mésanges, elles ne font pas partie de la famille des Paridae, mais des des Aegithalidae. D’ailleurs leur nom officiel est orites à longues queues.

J’ai eu la chance de pouvoir en observer une depuis mon balcon. Celle-ci a été photographiée dans un parc à proximité de chez moi. Le site Ornito.ch a lancé une campagne d’observation des oiseaux depuis chez soi (StayHomeAndWatchOut). N’hésitez pas à y participer. Vous verrez c’est passionnant.

2 Commentaires

Merle noir

photo ornithologique: merle noir
merle noir mâle (turdus merula)

Ce merle noir (trudus merula) me surveille de son bel oeil brun cerclé de jaune. Il s’est laissé approcher sans rechigner.

Parfois, lorsque nous marchons dans les sous-bois, nous entendons un bruissement dans les feuillages. Très souvent, il s’agit d’un merle.

Leur chant mélodieux est facilement identifiable.

Laisser un Commentaire

Rougegorge famillier

photo ornithologique: rougegorge famillier photographié au Jardin botanique de Genève le 11 janvier 2020.
rougegorge famillier (erithacus rubecula)

Son petit oeil noir et son côté rondouillet donne un aspect sympathique au rougegorge famillier (erithacus rubecula). Cependant envers ses congénères, il est plutôt d’un tempérament bagarreur, car il est très territorial. Il en va de sa survie.

Il est facilement observable au niveau du sol près des bosquets. Il se nourrit de vers, d’escargot et de baies.

C’est un oiseau guère farouche qui a une distance d’approche relativement faible. Il vit volontiers près des humains dans les parcs et les jardins. J’ai photographié celui-ci au Jardin botanique de Genève.

Laisser un Commentaire