Passer au contenu

Catégories

Étiquette : août

Le grèbe castagneux n’est pas un caneton !

photographie ornithologique: grèbe castagneux près d'une roselière photographié le 23 août 2020 à la Nouvelle Plage des Eaux-Vives, canton de Genève, Suisse
grèbe castagneux (tachybaptus ruficollis)

Son corps rondelet et duveteux, et sa petit taille, fait qu’on le prend parfois pour un caneton.

C’est le plus petit des grèbes. . Ce qui ne l’empêche pas d’avoir une grande espérance de vie. Un individu bagué en Suisse a vécu plus de 13 ans !

Le grèbe castagneux est relativement commun. Cependant, il est assez difficile à photographier, car étant de nature farouche, il se tient en général éloigné des bords.

Son nom castagneux n’est pas en lien avec une prédisposition agressive, mais avec sa couleur, brun châtain..

Laisser un Commentaire

Jeune renard qui mulote

photographie animalière: renard qui mulote dans la campagne genveoise photographié en août 2020
jeune renard roux (vulpes vulpes)

L’année passée, j’étais allée dans le jura français accompagnée d’un photographe animalier pour observer et photographier un renard.

Cette année, pas eu besoin d’aller si loin, j’ai vu ce renard muloter dans la campagne genevoise.

Dans un premier temps, il m’avait pourtant aperçu. Puis il a fait sa vie et j’ai eu la chance saisir cet instant décisif.

2 Commentaires

Gobemouche gris avec une sauterelle

photo ornithologique:gobemouche gris tenant dans son bec une sauterelle verte
gobemouche gris (muscicapa striata)

Ce gobemouche gris ne chômait pas. il travaillait dur pour nourrir sa famille.

On le voit ici sur un pin avec une sauterelle dans son bec. Le nid se situe juste en face à environ 1,2 mètre de hauteur. Le nid n’est pas discernable. C’est grâce au va et vient des parents qu’il a pu être localisé.

Le gobemouche gris est capable de faire des vols stationnaires pour saisir des insectes. Leur territoire de chasse peut être très restreints (2000 à 10’000 mètres carrés.).

Il se nourrit principalement de mouches, d’abeilles, ainsi que de papillons et de sauterelles. Il mange également des baies de sureau.

Laisser un Commentaire

Libellule jaune

photo macro: libellule jaune se tenant à une tige photographiée le août 2019 au Parc des Franchises
Libellule jaune

Je suis contente, j’ai découvert un nouvel étang très facilement accessible avec les transports publiques (ligne 22). Dans le Parc des Franchises, il y a le plus grand étang urbain de Genève.

Malheureusement dû au manque de pluie de cette année, une grande partie était sèche. Il y avait cependant une belle biodiversité J’ai au moins observé six espèces de libellule différentes, des bleues, des rouges et des jaunes.

Les jaunes sont celles qui se laissaient le plus facilement approchées.

PS: il semblerait que ce soit un sympétrum à nervures rouges (sympetrum fonscolombii), C’est un lecteur qui a eu la gentillesse de m’en faire part. Les femelles ont le corps jaune et les mâles le corps rouge.

6 Commentaires

Escargot bleu

photo macro: minuscule escargot bleu (grand luisantI) descendant une motte de mousse
grand luisant (oxychilus draparnaudi)

Un jour, mon fils m’a dit qu’il avait vu un escargot bleu. Cela m’a paru étrange. Quelques années plus tard, j’ai eu l’occasion d’en voir un.

C’était donc vrai, il existe des escargots bleus !

Et aujourd’hui, j’en ai vu deux. Un grand explorateur et un qui sommeillait.

Il faut avoir l’oeil.! Ils mesurent seulement environ 1,5 cm.

Malgré sa petite taille son nom vernaculaire est le grand luisant,

En fait, c’est le plus grand des luisants. Les autres luisants font à peine un peu plus qu’un centimètre, entre autre le luisant des caves et le luisant helvétique.

2 Commentaires

Nette rousse juvénile

photo de canard: jeune nette rousse debout qui vient de secouer ses ailes
nette rousse juvénile

Ce caneton est une nette rousse. Il venait juste de s’ébrouer.

Une des différences majeures avec le caneton colvert se situe au niveau des yeux. La nette rousse juvénile n’a pas de trait de « eyeliner ».

Il y a plusieurs familles de nettes rousses allant de un à trois petits. Entre elles, ce n’est pas l’entente cordiale. Celle qui en a deux, a fait descendre de son rocher de manière assez abrupte celle qui n’en a qu’un.

Les pères ne sont guère présents.

2 Commentaires

Caneton colvert – volée juillet 2019

photo animalière : caneton colvert qui est en train de se toiletter sur les rives du Lac Léman à Genève, Suisse
caneton colvert

La ponte peut avoir lieu dès le mois de février jusqu’au mois de juillet. La couvaison dure 28 jours et, pour des raisons de sécurité, il n’y a que la femelle qui s’en occupe. Elle a un plumage discret qui lui permet de se confondre avec son environnement, ce qui la protège des prédateurs.

C’est au mois d’avril que j’ai vu les premiers canetons colvert.

En début de saison, il y avait très peu de naissance sur la Lac Léman du côté de Genève. Ces derniers jours, j’ai vu beaucoup de juvéniles (colverts, grèbes huppés, foulques et nettes rousses.)

Laisser un Commentaire