Passer au contenu

Catégories

Étiquette : avaifaune genevoise

Le grand cormoran, un pêcheur très doué !

photographie ornithologique: grand cormoran avec un poisson photographié le 5 févrierdans à Port Choiseul à Versoix dans le canton de Genève en Suisse
grand cormoran (Phalacrocorax carbo)

Le grand cormoran (Phalacrocorax carbo) est un sacré pêcheur. Son don ne lui vaut pas que des amis,

Bien que protégé, il a beaucoup de détracteurs.

Outre le fait que les cormorans ingurgitent une grande quantité de poisons, il leur est également reproché d’asphyxier par leurs fientes les arbres de leur dortoir.

L’une des raisons pour lesquelles, ils peuvent facilement plonger est leur plumage spécifique. La base de leur plumes est perméable, par contre l’extrémité de leurs plumes ne l’est pas, ce qui facilite l’introduction dans l’eau.

Cette spécificité fait qu’ensuite, ils se sèchent au soleil, les ailes écartées. Position typique des cormorans.

Celui-ci a fait son show dans le port de Choiseul. Il était avec un autre individu,

Nous les avons vus plonger à plusieurs reprises. Une bonne dizaine de fois avant que celui-ci ne saisisse un poisson. En 5 secondes environ, son repas était terminé !

Laisser un Commentaire

La saison des étourneaux

photographie ornithologique: étourneau sansonnet photographié le 16 octobre 2021 près de la Perle du Lac dans le canton de Genève en Suisse
étourneau sansonnet (sturnus vulgaris)

Chaque automne sonne le grand retour des étourneaux sansonnets (sturnus vulgaris). Parfois, on passe à côté d’un arbre et il semble vivant tellement il foisonne de bruit, mais on ne perçoit aucun oiseau. Ce sont parfois dizains, parfois des centaines ou même plus d’étourneaux qui y sont cachés.

Un matin, j’ai eu la chance de les voir s’envoler tous en même temps d’un platane, cela a été un émerveillement.

Les nuées d’étourneaux peuvent être constitués de milliers d’individus. À Genève, les observations peuvent aller jusqu’à 5000. Dans Wikipédia, ils parlent même de groupe allant jusqu’à un million !

Lors de la période de reproduction, leur bec devient jaune.

Laisser un Commentaire

Un bel oiseau orange

photographie ornithologique : rougequeue à front blanc photographiée le 2 septembre 2021 au Jardin botanique de Genève, en Suisse
rougequeue à front blanc mâle (phoenicurus phoenicurus)

Le beau buste orange du rougequeue à front blanc (phoenicurus phoenicurus) attire le regard. Il est moins discret visuellement que son cousin le rougequeue à tête noire, par contre il est nettement plus rare, car son habitat se raréfie.

C’est un oiseau cavernicole, cela signifie qu’il niche dans des cavités. Les vergers à hautes-tiges et les vieux arbres lui conviennent particulièrement.

C’est un oiseau qui semble aimé les couleurs flashy. Les oeufs du rougequeue à front blancs sont turquoises ! La première ponte, environ 5 à 7 oeufs, a lieu aux alentours de la mi-mai. Les oeufs sont couvés environ 12 jours. Puis les oisillons vivent une douzaine de jours dans le nid avant de le quitter

Laisser un Commentaire