Passer au contenu

Étiquette : avifaune suisse

La buse variable

photo ornitholigue: buse variable en vol
buse variable (buteo buteo)

La buse variable (buteo buteo) et le milan noir (milvus migrans) sont les rapaces les plus présents dans notre région.

La buse variable est cependant nettement plus discrète que le milan.

Un des endroits où on la voit relativement facilement, c’est au bord des autoroutes, car il y a beaucoup de campagnols dans les talus en friche.

Le plumage de la buse variable change d’un individu à l’autre. La plupart du temps il est brun foncé avec le dessous tacheté de blanc. Cependant il peut également être marron foncé, voire noir.

Laisser un Commentaire

La Grande Aigrette

photo ornithologique: grande aigrette se perchant sur un arbre
grande aigrette (ardea alba)

Je venais de photographier un héron quand j’ai vu cet oiseau. Ma première pensée fut: que ce héron était bien clair avant que je ne réalise qu’il s’agissait d’une grande aigrette !

En Suisse, la grande aigrette (ardea alba) est beaucoup plus rare que le héron cendré (ardea cinerea).

J’ai donc eu la chance de voir l’une des rares estivantes localisée dans le canton de Genève.

En automne et en hiver, il y a la possibilité de les observer au bord des rives du lac de Neuchâtel.

La grande aigrette a failli disparaître au début du siècle dernier, car son plumage était très prisé par les chapeliers.

Laisser un Commentaire

Gobemouche gris avec une sauterelle

photo ornithologique:gobemouche gris tenant dans son bec une sauterelle verte
gobemouche gris (muscicapa striata)

Ce gobemouche gris ne chômait pas. il travaillait dur pour nourrir sa famille.

On le voit ici sur un pin avec une sauterelle dans son bec. Le nid se situe juste en face à environ 1,2 mètre de hauteur. Le nid n’est pas discernable. C’est grâce au va et vient des parents qu’il a pu être localisé.

Le gobemouche gris est capable de faire des vols stationnaires pour saisir des insectes. Leur territoire de chasse peut être très restreints (2000 à 10’000 mètres carrés.).

Il se nourrit principalement de mouches, d’abeilles, ainsi que de papillons et de sauterelles. Il mange également des baies de sureau.

Laisser un Commentaire

La sterne pierregarin surnommée l’hirondelle des mers

photo ornithologique: sterne pierregarin en vol près du barrage de Verbois dans le canton de Genève Suisse
sterne pierregarin (sterna hirundo)

Quel vol élégant ! Le vol de la sterne pierregarin (sterna hirundo) ressemble à celui de l’hirondelle. Cependant son vol n’est pas aussi rapide.

La sterne pierregardin se nourrit majoritairement de poissons et d’invertébrés aquatique. Avant de plonger, la sterne fait un vol stationnaire.

Une sterne peut vivre jusqu’à 25 ans.

L’endroit où vous avez le plus de chance d’en apercevoir à Genève est la retenue du barrage de Verbois. Des radeaux à sternes y ont été installés.

Laisser un Commentaire

Le guêpier d’Europe, un oiseau multicolore

photo ornithologique: guêpier d'Europe sur une branche en haut d'un arbre
guêpier d’Europe (merops apiaster)

Le guêpier d’Europe est un magnifique oiseau multicolore. La première fois que j’ai vu une photo de guêpier, j’ai tout de suite eu envie d’en voir en liberté.

J’ai d’abord pensé aller en Provence pour avoir des chances de l’apercevoir. Il s’est avéré que cela n’était pas nécessaire, car il niche également dans la campagne genevoise.

On se doute bien qu’un oiseau avec des couleurs aussi vives ne reste pas l’hiver. Il est présent en Suisse seulement d’avril à septembre.

Il doit son nom à son régime alimentaire. Il est friand d’hyménoptères (guêpes, abeilles, frelons et fourmis).

2 Commentaires

Parade nuptiale de grèbes huppés

photo ornithologique: parade nuptiale de grèbes huppés
parade nuptiale de grèbes huppés

Assister à la parade des grèbes huppés (podiceps cristatus) est toujours un moment magique. .

Une des définitions de l’amour est de regarder dans la même direction. Ce couple semble bien parti. Leur danse nuptiale ressemble, à certain moment, à celle du tango..

Aujourd’hui, il y avait de l’amour dans l’air. J’ai vu plusieurs parade de grèbes, deux accouplements de nettes rousses et un de cygnes.

Laisser un Commentaire

Gobemouche noir mâle avec plumage nuptial

photo ornithologique: gobemouche noir (Ficedula hypoleuca) sur une branche photographié au Grand-Saconnex, canton de Genève, Suisse
gobemouche noir (Ficedula hypoleuca)

Lorsque le gobemouche noir mâle ne porte pas son beau costume de mariage, il peut passer inaperçu.

Il semblerait qu’il utilise sa nouvelle prestance que lui confère son costume de pie pour courtiser plusieurs femelles à la même période. Ceci est un comportement inhabituel chez les passereaux.. En principe les autres passereaux sont monogames.

Le gobemouche noir est cavernicole. Il vit de préférence dans la cavité de vieux arbres tel que le chêne ou le châtaignier.

Sa parade nuptiale consiste à choisir une cavité pour ses partenaires.

Laisser un Commentaire

Le héron hirsute

photo ornithologique: héron cendré
héron cendré (ardea cinerea)

J’ai photographié ce héron le 22 février aux marais de Sionnet lors d’une randonnée avec GenèveRando.

Nous avons marché une dizaine de kilomètres. Ambiance sympathique. Cela donne l’occasion de rencontrer des personnes et connaître de nouveaux lieux. Par contre, peu de pause, et par conséquent peu l’occasion de faire des photos.

Il y avait également trois magnifiques grandes aigrettes,un couple de sarcelles d’hiver et divers autres canards. Nous avons également pu observer des pinsons du nord.

Il y avait un peu de vent d’où l’allure un peu original du héron.

2 Commentaires

Harle bièvre femelle

photo ornithologique: harle bièvre femelle sur le Lac Léman sur les rives de Genève
harle bièvre femelle (prodiceps cristatus)

Le harle bièvre (prodiceps cristatus) est un canard plongeur, Son bec très fin à bord denticulé l’aide à saisir les poissons, une de ses nourritures principales.

À Genève, il a quelque peu changé ses habitudes alimentaires. Il ne dédaigne pas le pain qui lui est parfois offert sur les rives du lac.. C’est spécifique au lac Léman, ailleurs, le harle est d’un tempérament farouche,

J’ai observé ce comportement près de l’embarcadère du Molard. Il y a même eu début janvier, un harle huppé mâle qui s’est joint à la colonie des harles bièvres quémandeurs de pain.

Laisser un Commentaire