Passer au contenu

Catégories

Étiquette : avril 2021

Une mésange huppée toute propre

photographie ornitholigue: mésange huppée au bord de l'eau photographiée le 22 avril 2021 au Jardin Botanique de Genève, Suisse
mésange huppée (lophophanes cristatus)

Quel plaisir de voir cette mésange huppée (lophophanes cristatus) prendre son bain. Malgré le fait qu’elle ait mis sa tête dans l’eau, sa coupe de plumes est impeccable !

Elle fait partie du top 10 de mes oiseaux préférés et je suis particulièrement contente de l’avoir vue dans le canton de Genève.

L’année passée, j’avais rencontré une mésange huppée valaisanne, plus en altitude.

Le mâle utilise sa huppe pour conquérir sa belle lors de la période des amours. Il la redresse et incline la tête en chantant.

Laisser un Commentaire

Harle piette mâle

photo ornirhologique: harle piette mâle photographiée le 17 avril 2020 sur le Rhône dans le canton de Genève, Suisse
harle piette mâle (mergellus albellus)

Le harle piette mâle (mergellus albellus) est d’un blanc immaculé, mise à part quelques lignes noires et la partie centrale du dos. Ces yeux sont cerclés de noir. Il semble porter un « loup. »

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’est pas le roi du camouflage. Son plumage d’un blanc éclatant le rend très voyant. Il pourrait presque faire de la publicité pour une marque de lessive !

Il est magnifique. En principe, il vient en Suisse seulement quand il fait très froid. De plus se sachant très repérable, il est de nature farouche.

Il semble s’être fait des amis colverts. Ce qui est assez étonnant, car c’est un canard plongeur, tandis que les colverts sont des canards de surface.

Pour les repas, ils vont un peu chacun de leur côté, par contre pour la sieste, ils partagent le même tronc.

Laisser un Commentaire

La mésange nonnette

photo ornithologique: mésange nonnette (poecile palustris) photographiée le 10 avrl 2021 dans les bois de Meyrin, canton de Genève, Suisse
mésange nonnette (poecile palustris)

La mésange nonnette (poecile palustris) est plus discrète que la mésange bleue et charbonnière. Tout en étant sociable, elle préfère les plus petits comités. Elle est d’un caractère curieux et peu farouche.

Elle peut être confondu avec la mésange boréale. Un des critères de distinction est la couleur de la joue, celle de la mésange boréale est entièrement blanche, celle de la mésange nonnette est teintée de beige.

La mésange nonnette est monogame et fidèle, du moins c’est ce qui se dit. Le couple se forme en début de saison, vers février.

Elles nichent dans les cavités des arbres. En général, elles choisissent un nid déserté et y refont, parfois, quelques aménagements telle que l’entrée. Elles y mettent de la mousse, des plumes ou des poils, cela peut être du crin de cheval.

Laisser un Commentaire

Une mésange bleue, bientôt maman !

photo ornithologique: mésange bleue (cyanistes caeruleus) avec des brindilles dans le bec afin de préparer un nid photographiée le 10 avril 2021 au Lac des Vernes, à Meyrin, canton de Genève, Suisse
mésange bleue (cyanistes caeruleus)

Cette belle mésange bleue semble se préparer à être maman.

Elle a fait de nombreux aller-retours avec des brindilles, cependant je n’ai pas repéré le nid. Le nid est également constitué de plantes aromatiques telle que la menthe et des fleurs telles que la lavande ou l’immortelle, cela lui confère des propriétés antiseptiques et antifongiques.

On différencie les mésanges bleues femelles des mésanges bleues mâles par la calotte. Celle de ces derniers est d’un bleu vif alors que celle des femelles est plus terne. Le collier est de couleur bleu noir chez les mâles et d’une largeur oscillant entre 4 à 10 mm, alors que celui de la femelle est gris foncé et plus étroit.

Laisser un Commentaire