Passer au contenu

Catégories

Étiquette : canton du Valais

Marmotton tout choupinet

photographie animalière: marmotton en train de manger une graminée photographié entre le 8 juillet 2022 à Tignoussa près de Saint-Luc dans le canton du Valais en Suisse
marmotton

Peu de temps après mon arrivée dans le Valais, j’ai eu la chance de rencontrer une famille de marmotte.

D’après ce que j’ai pu observer, il y avait trois générations sous le même toit.

Une marmotte un peu grisonnante, une adulte dans la force de l’âge et trois marmottons. L’un des marmottons avait un pelage plus foncé que les autres. Je l’ai surnommé Barbouille. Et j’ai nommé ses frères et soeurs Fleur et Serpolet.

C’était un pur plaisir de les voir folâtrer autour du terrier. . Barbouille était d’un tempérament plutôt téméraire et indépendant, Fleur et Serpolet étaient souvent ensemble. Il leur arrivait de se chamailler. Les adultes n’intervenaient pas. Ils veillaient sur les alentours.

J’ai réussi à les approcher sans qu’elles émettent leur sifflement strident.

Les marmottons naissent entre fin mai et début juin. À leur naissance, ils pèsent à peine 30 grammes et ne mesurent que 3 centimètres. Ils ont encore les yeux fermés. Ce n’est qu’un à deux mois plus tard qu’ils sortent le bout de leur nez du terrier.

PS: selon vous qui est sur la photo ? Barbouille, Fleur ou Serpolet ?

Laisser un Commentaire

Le pouillot siffleur, un monogame, pas très monogame !

photo ornithologique : pouillot siffleur (Phylloscopus sibilatrix) photographié le 4 mai 2022 dans le bois de Pfyn-Finges, canton du Valais, Suisse
pouillot siffleur (Phylloscopus sibilatrix)

Le pouillot siffleur (Phylloscopus sibilatrix) est classé dans les oiseaux monogames. En fait, il est monogame seulement une saison ou parfois même seulement le temps d’une couvaison,

Environ 3o% à 60% des mâles, après l’incubation, n’hésite pas à quitter leur première compagne pour aller séduire une autre partenaire dans un territoire plus petit.

J’ai croisé celui-ci dans les bois du parc naturel de Pfyn-Finges, première vue, il était seul. Peut-être cherchait-il à convoler.

Pendant, plus de 20 minutes, j’ai pu l’admirer faire son spectacle. Il se mettait sur une branche, chantait de tout son être, si bien qu’à la strophe finale tout son corps était parcouru d’un mouvement. Puis, il partait un peu plus loin et recommençait son concerto.

Laisser un Commentaire

Cyrano, le cassenoix moucheté

Photo ornithologique: Cassenoix moucheté photographié le 28 juin 2021 à Tignoussa en dessus de Saint-Luc
cassenoix moucheté (nucifraga caryocatactes)

Sur cette photo, le bec de ce cassenoix moucheté m’a rappelé un poème de Cyrano de Bergerac.

C’est un pic, c’est un roc, c’est un cap. Que dis-je c’est un cap ! C’est une péninsule !

Son bec épais lui permet de décortiquer facilement les aroles des pins . Les forêts d’épicéas sont son habitat préféré. C’est un corvidé montagnard.

Comme l’écureuil, il fait des réserves durant la belle saison. Et grâce à une mémorisation visuelle des lieux, il retrouve sa nourriture même sous la neige !

Je l’ai photographié à une altitude d’environ 2000 mètres à Tignoussa en dessus de St-Luc.

La possibilité d’en voir sur le canton de Genève est quasi nulle. Il n’y a eu que 6 observations annoncées entre 2016 et 2019.

Laisser un Commentaire

La coupe punk de la mésange huppée

photographie ornithologique: mésange huppée dans un conifère photographiée le 8 octobre 2020 sur le sentier des Marmottes entre les Crêts du midi et Sigeroulaz dans le canton du Valais en Suisse
mésange huppée (Lophophanes cristatus)

Cette mésange huppée semble pas peu fière de sa crête d’Iroquois, C’est vrai qu’elle a de l’allure. Seul passereau en Europe avec une huppe.

Le mâle utilise sa huppe à la période des amours, il la redresse et chante en inclinant sa tête.

Je descendais le sentier des Marmottes depuis le Crêt du Midi quand elle s’est posée juste devant moi, avec de plus une lumière idéale. Petit moment magique comme sait si bien nous offrir la nature.

La mésange huppée vit principalement dans les conifères.

Laisser un Commentaire