Passer au contenu

Catégories

Étiquette : décembre 2022

Un roitelet à triple bandeau en vol

photo ornithologique: roitelet à triple bandeau (Regulus ignicapilla) en vol photographié au Jardin Boatnique de Genève, en Suisse, le 29 décembre 2022
roitelet à triple bandeau (Regulus ignicapilla)

C’est une image dont je suis assez fière, car réussir à photographier un roitelet à triple bandeau (Regulus ignicapilla) n’est déjà pas chose aisée tellement ils sont vifs et constamment en mouvement.

En photographier un en vol relève du défi. Ce jour-là, la chance était clairement de la partie.

Le roitelet à triple bandeau fait partie du top trois des plus petits oiseaux de Suisse. Le roitelet huppé (Regulus regulus) et le roitelet à triple bandeau (Regulus ignicapilla) sont au coude à coude, les deux ont chacun un poids de 5 à 7 grammes et une taille de 9 à 10 cm. Seule l’envergure les différencie. Celle du roitelet à à triple bandeau étant légèrement supérieure. Le troisième est le troglodyte mignon (Troglodytes troglodytes). Il a une taille et une envergure assez similaire aux roitelets. Cependant son poids est plus conséquent, puisqu’il est de 8 à 13 grammes.

6 Commentaires

Un chevalier guignette coopératif

Photo ornithologique: chevalier guignette photographié le 20 décembre 2022 le long des rives que Quai Wilson à Genève en Suisse
chevalier guignette ( Actitis hypoleucos)

Presque un copain ! J’ai eu l’occasion d’observer ce chevalier guignette (Actitis hypoleucos) durant 40 minutes, sans être en affût.

Il longeait les rives du lac Léman au niveau du Quai Wilson avec ses hochements de tête et mouvements de queue saccadés qui le caractérisent.

De temps en temps, si les humains ou les chiens exagéraient vraiment, par exemple, en ayant l’outrecuidance de marcher sur le muret, il s’envolait quelques secondes, puis se posait quelques mètres plus loin et continuait sa recherches effrénée de nourriture, comme si de rien n’était.

Il se devait de prendre des forces. Un chevalier guignette peut parcourir un millier de kilomètres jusqu’à son quartier d’hiver . Celui-ci peut se situer dans le Sud-est asiatique, en Inde, dans le Sud de l’Afrique, voir même en Australie.

.

Laisser un Commentaire

Le pic épeichette, petit mais costaud !

photo ornithologique: pic épeichette photographié le 21.12.22 au jardin botanique de Genève en Suisse
pic épeichette (Dryobates minor)

Le pic épeichette est le plus petit des pics européens.

Cela ne l’empêche pas de faire des trous de belle envergure dans les arbres.

Sur la photo, il pose fièrement en dessus des deux trous qu’il vient de percer à l’aide de son bec petit, cependant très puissant.

Son cousin, le pic épeiche mesure environ 23 centimètre pour un poids variant de 70 à 90 grammes.

De son côté, le pic épeichette n’est pas beaucoup plus petit avec une taille d’environ 14 à 15 centimètre, par contre au niveau poids, la différence est flagrante. Il ne pèse qu’entre 18 à 22 grammes.

Son poids plume lui permet d’aller sur une cane de roseaux sans qu’elle ne fléchisse.

4 Commentaires