Passer au contenu

Catégories

Étiquette : février 2021

Cinq minutes avec un jeune chevreuil

photograhie animalière: jeune chevreuil photographié le 23 février 2021 dans la campagne genevoise, Suisse
jeune chevreuil (capreolus capreolus)

C’est rare et difficile de passer cinq minutes avec un chevreuil (capreolus capreolus) lorsqu’il nous a aperçu !

J’ai eu la chance de voir ce jeune chevreuil juste à un contour de chemin. J’ai juste eu le temps de m’arrêter et de cesser de faire du bruit.

Il y avait des branchages qui me cachaient un tout petit peu….et qui m’empêchaient de le photographier.

Un petit jeu de 1 2 3 soleil a commencé entre lui et moi.

Il regardait intensément dans ma direction. Il me fallait faire un petit pas de côté afin qu’il soit dans mon angle de vue sans feuillage.

De temps en temps, il baissait la tête comme pour manger, puis, hop, il la relevait précipitamment.

À certain moment, il a même mis « la marche arrière » !

J’ai finalement pu m’allonger pour l’observer tranquillement, puis d’un pas calme, il est retourné dans les bois.

Laisser un Commentaire

Le grimpereau des jardins, le roi du camouflage

photographie ornithologique: grimpereau des jardins photographié le 14 février 2021 au jardin botanique de Genève
grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla)

C’est assez rare de voir un grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla) sur un platane. Habituellement, ils privilégient des arbres avec des écorces épaisses et foncés où ils se fondent parfaitement dans le décor.

Ils recherchent araignées et petits insectes sous les écorces à l’aide de leur long bec incurvé.

Ils grimpent aux arbres à toute vitesse, seulement de bas en haut, contrairement à la sitelle torchepot qui, elle, peut également descendre.

Il mesure une douzaine de centimètre et il a un poids plume de 8 à 12 grammes. Il peut vivre environ 5 ans.

Laisser un Commentaire

Une chouette hulotte pas pressée de se coucher

photo ornithologique: chouette hulotte dans un platane photographiée le 14 février dans le canton de Genève, rive droite
chouette hulotte (strix aluco)

Cette chouette hulotte (strix aluco) profitait des rayons de soleils encore à 9h00 du matin !

La veille, au contraire, le temps étant maussade, elle avait préféré se coucher de bonne heure.

Chez la chouette hulotte, contrairement à beaucoup d’espèces, c’est la femelle qui est la plus grande (environ 5%) et elle est nettement plus lourde que le mâle (25% !).

Le poids de la chouette hulotte varie entre 330 et 590 grammes. Elle mesure un peu moins de 40 cm.

Contrairement aux hiboux moyen-ducs, elle ne possède pas d’aigrette.

La chouette hulotte a une longue espérance de vie. Elle peut atteindre 22 ans !

Le vol des chouettes et des hiboux sont silencieux.

Laisser un Commentaire

Quelques cigognes en vacances à Genève

photo ornithologique: cigognes blanches (ciconia ciconia) photographiées dimanche 7 février à Meyrin dans le canton de Genève Suisse
cigognes blanches (ciconia ciconia)

Depuis quelques semaines, une dizaine de cigognes blanches (ciconia ciconia) ont été signalées dans la région de Satigny, d’Aire-La-Ville et de Meyrin. C’est une période inhabituelle pour les observer.

Il semblerait que ce soit des cigognes qui séjournent en principe en suisse-allemande et qui, pour des raisons de climat, auraient décidé de faire une excursion en terres romandes.

Leur présence ont suscité beaucoup d’enthousiasme et d’intérêt.

Deux d’entre elles étaient moins farouches que les autres .Alors que leurs consoeurs avaient pris leur envol afin de chercher un endroit plus calme, elles continuaient, imperturbables, de se gaver de vers de terre malgré les badauds.

Chaque année, les cigognes blanches font un passage remarqué lors de leur migration au mois d’août et de septembre. Elles font habituellement une courte escale dans le canton, puis s’en vont vers des climats plus cléments.

Laisser un Commentaire

Un cygne noir sur le Rhône

phtoto ornithologique: cygne noir (cygnus atratus) voguant sur le Rhône dans le canton de Genève
cygne noir (cygnus attratus)

Ce magnifique cygne noir (cygnus attratus) est arrivé à Genève au mois de janvier 2018. D’abord il a fréquenté l’Ile Rousseau où on peut voir assez souvent des espèces rares isolées. Le fuligule à bec cerclé y a séjourné un moment, ainsi que le harle huppé.

Puis en novembre 2018, il s’est retiré près du barrage de Verbois et depuis on peut l’observer de temps en temps près de là.

Les cygnes noirs sont d’origine australienne. En Europe, ils ont été introduits dans des parcs. Celui-ci est un fugitif qui semble s’être bien adapté à sa vie sauvage.

Laisser un Commentaire