Passer au contenu

Catégories

Étiquette : février

La cane qui préférait les cygnes

photo ornithologique: canard siffleur femelle (mareca penelope) photographiée le 19.02.2022 à la retenue du barrage de Verbois, canton de Genève, Suisse
canard siffleur femelle (mareca penelope)

La semaine passée à la retenue du barrage de Verbois, il y avait un couple de canards siffleurs (mareca penelope). C’était le seul couple de cette espèce.

Une petite thérapie de couple ne leur aurait pas fait de mal.

Le mâle allait faire le beau vers les canes des autres espèces. Entre autre une cane chipeau.

De son côté, la femelle avait trouver refuge auprès d’un couple de cygnes. Ils l’avaient pris sous leurs ailes, même « son mari » ne pouvait l’approcher. Dès que ce dernier venait, les cygnes lui soufflaient dessus.

Il y a quand même eu un petit moment d’intimité. Les deux canards siffleurs sont montés sur le tronc d’arbre et ont fait ensemble la lustration de leur plumage.

Lors de la parade nuptial, le mâle hérisse les plumes de sa tête, siffle et déplie de temps en temps ses ailes.

Laisser un Commentaire

Le tarin des aulnes, un bel oiseau jaune vif !

photo ornithologique: tarin des aulnes mâle (spinus spinus) photographié le 12 février 2022 au marais de Sionnet, canton de Genève, Suisse
tarin des aulnes (spinus spinus)

Malgré son plumage jaune citron, j’ai failli passé à côté de ce bel oiseau qu’est le tarin des aulnes mâle (spinus spinus).

Ils étaient trois, très affairés à se régaler d’un de leur mets favoris

Leur bec est spécialement conçu pour se glisser sous les cônes. Il est aplati latéralement.

La grandeur de la bavette, la tâche noire, sous son bec est un signe de distinction sociale. Ce sont les tarins aulnes dominants qui arborent les bavettes les plus larges.

Laisser un Commentaire

Qu’est-ce qu’il a mon bec ?

Photographie ornithologique: canard souchet (Spatula clypeata) voguant sur le lac Léman photographié le 12.02.2022 à la Nouvelle Plage des Eaux-Vives, canton de Genève, Suisse
canard souchet mâle (Spatula clypeata)

La nature a n’a pas lésiné au niveau du bec du canard souchet ( Spatula clypeata).

Sujet sur lequel, il est un peu chatouilleux !

Son bec, en forme de spatule, muni de soie sur les côtés lui permet de filtrer l’eau qu’il aspire, puis de la rejeter sur le côté. Ainsi il peut ne retenir que le plancton.

Il a mis également au point une méthode bien à lui pour se nourrir. Il lui arrive de tourner volontairement en rond dans une zone intéressante afin de créer des remous et de faire remonter la nourriture qui l’intéresse.

La femelle souchet a des couleurs similaires à la cane colvert, c’est justement la forme et la grandeur du bec qui les différencient.

C’est un canard silencieux, hormis à la période des amours où là, il émet des « Touk Touk ».

Laisser un Commentaire

Le grand cormoran, un pêcheur très doué !

photographie ornithologique: grand cormoran avec un poisson photographié le 5 févrierdans à Port Choiseul à Versoix dans le canton de Genève en Suisse
grand cormoran (Phalacrocorax carbo)

Le grand cormoran (Phalacrocorax carbo) est un sacré pêcheur. Son don ne lui vaut pas que des amis,

Bien que protégé, il a beaucoup de détracteurs.

Outre le fait que les cormorans ingurgitent une grande quantité de poisons, il leur est également reproché d’asphyxier par leurs fientes les arbres de leur dortoir.

L’une des raisons pour lesquelles, ils peuvent facilement plonger est leur plumage spécifique. La base de leur plumes est perméable, par contre l’extrémité de leurs plumes ne l’est pas, ce qui facilite l’introduction dans l’eau.

Cette spécificité fait qu’ensuite, ils se sèchent au soleil, les ailes écartées. Position typique des cormorans.

Celui-ci a fait son show dans le port de Choiseul. Il était avec un autre individu,

Nous les avons vus plonger à plusieurs reprises. Une bonne dizaine de fois avant que celui-ci ne saisisse un poisson. En 5 secondes environ, son repas était terminé !

Laisser un Commentaire

Cinq minutes avec un jeune chevreuil

photograhie animalière: jeune chevreuil photographié le 23 février 2021 dans la campagne genevoise, Suisse
jeune chevreuil (capreolus capreolus)

C’est rare et difficile de passer cinq minutes avec un chevreuil (capreolus capreolus) lorsqu’il nous a aperçu !

J’ai eu la chance de voir ce jeune chevreuil juste à un contour de chemin. J’ai juste eu le temps de m’arrêter et de cesser de faire du bruit.

Il y avait des branchages qui me cachaient un tout petit peu….et qui m’empêchaient de le photographier.

Un petit jeu de 1 2 3 soleil a commencé entre lui et moi.

Il regardait intensément dans ma direction. Il me fallait faire un petit pas de côté afin qu’il soit dans mon angle de vue sans feuillage.

De temps en temps, il baissait la tête comme pour manger, puis, hop, il la relevait précipitamment.

À certain moment, il a même mis « la marche arrière » !

J’ai finalement pu m’allonger pour l’observer tranquillement, puis d’un pas calme, il est retourné dans les bois.

Laisser un Commentaire

Le grimpereau des jardins, le roi du camouflage

photographie ornithologique: grimpereau des jardins photographié le 14 février 2021 au jardin botanique de Genève
grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla)

C’est assez rare de voir un grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla) sur un platane. Habituellement, ils privilégient des arbres avec des écorces épaisses et foncés où ils se fondent parfaitement dans le décor.

Ils recherchent araignées et petits insectes sous les écorces à l’aide de leur long bec incurvé.

Ils grimpent aux arbres à toute vitesse, seulement de bas en haut, contrairement à la sitelle torchepot qui, elle, peut également descendre.

Il mesure une douzaine de centimètre et il a un poids plume de 8 à 12 grammes. Il peut vivre environ 5 ans.

Laisser un Commentaire

Une chouette hulotte pas pressée de se coucher

photo ornithologique: chouette hulotte dans un platane photographiée le 14 février dans le canton de Genève, rive droite
chouette hulotte (strix aluco)

Cette chouette hulotte (strix aluco) profitait des rayons de soleils encore à 9h00 du matin !

La veille, au contraire, le temps étant maussade, elle avait préféré se coucher de bonne heure.

Chez la chouette hulotte, contrairement à beaucoup d’espèces, c’est la femelle qui est la plus grande (environ 5%) et elle est nettement plus lourde que le mâle (25% !).

Le poids de la chouette hulotte varie entre 330 et 590 grammes. Elle mesure un peu moins de 40 cm.

Contrairement aux hiboux moyen-ducs, elle ne possède pas d’aigrette.

La chouette hulotte a une longue espérance de vie. Elle peut atteindre 22 ans !

Le vol des chouettes et des hiboux sont silencieux.

Laisser un Commentaire

Quelques cigognes en vacances à Genève

photo ornithologique: cigognes blanches (ciconia ciconia) photographiées dimanche 7 février à Meyrin dans le canton de Genève Suisse
cigognes blanches (ciconia ciconia)

Depuis quelques semaines, une dizaine de cigognes blanches (ciconia ciconia) ont été signalées dans la région de Satigny, d’Aire-La-Ville et de Meyrin. C’est une période inhabituelle pour les observer.

Il semblerait que ce soit des cigognes qui séjournent en principe en suisse-allemande et qui, pour des raisons de climat, auraient décidé de faire une excursion en terres romandes.

Leur présence ont suscité beaucoup d’enthousiasme et d’intérêt.

Deux d’entre elles étaient moins farouches que les autres .Alors que leurs consoeurs avaient pris leur envol afin de chercher un endroit plus calme, elles continuaient, imperturbables, de se gaver de vers de terre malgré les badauds.

Chaque année, les cigognes blanches font un passage remarqué lors de leur migration au mois d’août et de septembre. Elles font habituellement une courte escale dans le canton, puis s’en vont vers des climats plus cléments.

Laisser un Commentaire

Crocus à profusion

photo botanique: crocus violets et mauves à profusion
crocus

Magnifique parterre de crocus mauves et violets.

Les abeilles étaient déjà présentes.

Le 21 février 2019, il faisait 13 degrés et cela me semblait déjà beaucoup. J’avais fait un article intitulé un air de printemps.

Aujourd’hui la température a frisé les 20 degrés !

Laisser un Commentaire

Le printemps a de l’avance !

photo nature: narcisses jaunes ou narcisses trompettes souvent confondus avec les jonquilles
narcisses jaunes

J’associe les jonquilles avec la période de Pâques. Le moment où on cache des oeufs en chocolat au pied des fleurs.

Cette année, elles illuminent déjà les parcs depuis quelques jours.

En fait, le mot jonquille est un nom vernaculaire. Celles-ci sont en réalité des narcisses trompettes ou narcisses jaunes (narcissus pseudonarcissus).

Les vraies jonquilles sont plus rares et sont d’un jaune uniforme.

Laisser un Commentaire