Passer au contenu

Catégories

Étiquette : Genève

Une chouette hulotte pas pressée de se coucher

photo ornithologique: chouette hulotte dans un platane photographiée le 14 février dans le canton de Genève, rive droite
chouette hulotte (strix aluco)

Cette chouette hulotte (strix aluco) profitait des rayons de soleils encore à 9h00 du matin !

La veille, au contraire, le temps étant maussade, elle avait préféré se coucher de bonne heure.

Chez la chouette hulotte, contrairement à beaucoup d’espèces, c’est la femelle qui est la plus grande (environ 5%) et elle est nettement plus lourde que le mâle (25% !).

Le poids de la chouette hulotte varie entre 330 et 590 grammes. Elle mesure un peu moins de 40 cm.

Contrairement aux hiboux moyen-ducs, elle ne possède pas d’aigrette.

La chouette hulotte a une longue espérance de vie. Elle peut atteindre 22 ans !

Le vol des chouettes et des hiboux sont silencieux.

Laisser un Commentaire

Une fauvette à tête noire perplexe

photo ornithologique: fauvette à tête noire femetlle perplexe devant des fleux le 30 décembre 2020 au jardin botanique de Genève, Suisse
fauvette à tête noire femelle (sylvia atricapilla)

Cette fauvette à tête noire femelle (sylvia atricapilla) semble perplexe, voire offusquée devant ces fleurs. Nous sommes tout de même le 30 décembre !

Je l’ai photographiée au Jardin botanique de Genève, tout près de l’arbre à kakis. Elle n’est pas la seule à se régaler de ces fruits. Mésanges bleues, mésanges à longues queues, moineaux, étourneaux sansonnets et même le pic mar y font bombance.

L’année passée dès la fin novembre, ils s’y pressaient en nombre. Cette année, il a fallu attendre presque fin décembre afin que les kakis soient mûrs et juteux.,

La fauvette à tête noire tient son nom du mâle qui a une calotte noire et non rousse comme la femelle.

Laisser un Commentaire

Un grèbe à cou noir solitaire

photo ornithologique: grèbe à cou noir photographié le 14 novembre 2020 près du parc de l'OMC dans le canton de Genève, Suisse
grèbe à cou noir (podiceps nigricollis)

Le grèbe à cou noir est en principe sociable et niche en colonie. Ces dernières peuvent atteindre une centaine de couples.

Ce grèbe à cou noir (podiceps nigricollis) avait un comportement particulier. Il n’avait pas peur de s’approcher des rives et il n’y avait aucun de ses congénères dans les environs. Près de lui, il y avait juste un foulque qui était également solitaire.

Leur plumage internuptial est assez terne, seul leurs yeux rouges ressortent. À la saison des amours, leurs flancs se teintent de roux. Près de yeux de grandes plumes dorées se déploient. en éventail.

Laisser un Commentaire

Jeune écureuil roux au milieux des feuilles d’automne

photo animalière: écureuil au milieu de feuilles d'automne photographié le 11 novembre dans le Jardin botanique de Genève; Suissse
jeune écureuil roux (sciurus vulgaris)

Le pelage roux de cet écureuil se marrie bien avec les feuilles d’automne.

Les écureuils des plaines sont plus clairs que ceux en altitude.

Vers 1800 mètres, ceux que j’ai vus, étaient presque noirs.

On reconnaît que c’est un jeune écureuil, car ses oreilles ne sont pas encore pourvus de longs poils que l’on nomme « pinceaux ».

Laisser un Commentaire

Gobemouche gris avec une sauterelle

photo ornithologique:gobemouche gris tenant dans son bec une sauterelle verte
gobemouche gris (muscicapa striata)

Ce gobemouche gris ne chômait pas. il travaillait dur pour nourrir sa famille.

On le voit ici sur un pin avec une sauterelle dans son bec. Le nid se situe juste en face à environ 1,2 mètre de hauteur. Le nid n’est pas discernable. C’est grâce au va et vient des parents qu’il a pu être localisé.

Le gobemouche gris est capable de faire des vols stationnaires pour saisir des insectes. Leur territoire de chasse peut être très restreints (2000 à 10’000 mètres carrés.).

Il se nourrit principalement de mouches, d’abeilles, ainsi que de papillons et de sauterelles. Il mange également des baies de sureau.

Laisser un Commentaire

La grenouille amoureuse

photo animalière: grenouille de face qui croasse
grenouille avec sacs vocaux gonflés

En fait, c’est un mâle. Il était très amoureux….mais guère fidèle !

Je l’ai vu honoré plus d’une grenouille. C’est la grenouille la plus grosse que j’ai vue dans l’étang. Son coassement était d’une tonalité plus basse que celle des femelles.

Le mois d’avril est la haute saison des amours chez les grenouilles.

Les sacs vocaux font office de caisses de résonance. Les grenouilles chantent pour attirer un partenaire pou s’accoupler.

Certaines grenouilles exotiques n’ont qu’un sac vocal sous le menton.

Laisser un Commentaire

Tulipe à l’orée des bois

photo nature: tulipe rose domestique retournée à l'état sauvage
Tulipe à l’orée du bois

Cette tulipe se trouvait à l’orée des bois avec quelques consoeurs. Jadis, un jardin devait se trouver à cet endroit.

La lumière la traversait. C’est ce qui a attiré mon regard.

Une atmosphère particulière se dégage de cette photo. Il y a une certaine ambivalence, Des mots contraires viennent à l’esprit : sombre et lumineux, solitude et abondance, tristesse et gaieté.

Et vous que vous inspire-t-elle ?

2 Commentaires

Ceci n’est pas une cane colvert

photographie ornithologique: femelle chipeau
cane chipeau (mareca strepera)

La femelle du canard chipeau ressemble beaucoup à la femelle du colvert.

La cane chipeau à la différence de la cane colvert ne possède pas de miroir bleu. Le dessous du cou de la cane chipeau est blanchâtre, celui de la colvert est de couleur chamois.

La façon la plus facile de les différencier s’est de trouver le mâle !

Les canards chipeaux sont nettement plus rares que les colverts. Celle-ci a été photographiée hier à la roselière de la nouvelle plage des Eaux-Vives.

Laisser un Commentaire

Sous bois blanc et violet

photos de fleurs: corydales blanches et mauves
corydales creuses (corydalis cava)

Il y a deux semaines, j’avais photographié des crocus qui formaient également un beau tapis fleuri blanc et violet comme ces corydales.

L’année passée, j’en avais vu fin mars et peu de temps après, il avait neigé !

Cette année, l’hiver est particulièrement doux. À Genève, il y a eu quelques flocons qui ne se sont pas posés.. Il reste encore les Saints de Glaces.

Laisser un Commentaire

Le printemps a de l’avance !

photo nature: narcisses jaunes ou narcisses trompettes souvent confondus avec les jonquilles
narcisses jaunes

J’associe les jonquilles avec la période de Pâques. Le moment où on cache des oeufs en chocolat au pied des fleurs.

Cette année, elles illuminent déjà les parcs depuis quelques jours.

En fait, le mot jonquille est un nom vernaculaire. Celles-ci sont en réalité des narcisses trompettes ou narcisses jaunes (narcissus pseudonarcissus).

Les vraies jonquilles sont plus rares et sont d’un jaune uniforme.

Laisser un Commentaire