Passer au contenu

Catégories

Étiquette : hibou

Hibou des marais

Je rêvais de voir le hibou des marais (Asio flammeus). Nous l’avons vu à plusieurs reprises lors de mon voyage « un hiver sur l’Atlantique » avec Escursia Les 3 premiers jours, nous l’avons vu de loin.

Le jeudi, nous roulions lorsqu’il s’est envolé du bas côté de la route. Il nous a survolé, puis s’est posé sur un talus d’herbe.

Par chance, j’étais du bon côté dans le véhicule. Il est resté plusieurs minutes.

Chose surprenante, le hibou des marais dort à même le sol, caché dans les broussailles, ayant pour seule protection son camouflage.

Laisser un Commentaire

La Photographe Verte expose quelques photos animalières et ornithologiques cet été à la librairie le Vent des Routes à Genève

photographie ornithologique: couple de hiboux Moyen-Duc (Asio Otus) photographié le 15 avril 2023 dans le canton de Genève en Suisse. Les deux hiboux Moyen-Duc regardent de face.
Photo de mariage d’un couple de moyens-ducs (Asio otus)

Cette photo de mariage d’un couple de hiboux moyens-ducs au format 60 x 40 cm et quelques autres photographies animalières seront exposées du 15 juillet au 31 août 2023 à la librairie Le Vent des Routes , rue des Bains 50, 1205 Genève.

Le Vent des Routes est une librairie spécialisée dans la documentation de voyage : guides, cartes, vélo, rando, récits, On y trouve aussi des livres très intéressants sur la nature, la permaculture et les animaux. Il y a également des livres pour enfants sur ces thèmes passionnants.

On peut y dénicher des livres que vous verrez rarement ailleurs. Par exemple, j’y ai vu, lors de ma première visite, un livre qui indique où se situent les meilleurs spots pour observer les oiseaux en Pologne.

La librairie est ouverte du lundi au vendredi de 10h à 18h30 et le samedi de 10h à 17h.

Si vous désirez me rencontrer, n’hésitez pas à me contacter par mail à info@laphotographeverte,ch

Laisser un Commentaire

Hibou moyen-duc genevois

photo ornithologique: hibou Moyen-Duc photographié le 4 avril dans le canton de Genève en Suisse
hibou Moyen-Duc (Asio otus)

C’est le premier hibou moyen-duc que je vois dans le canton de Genève.

Celui-ci vit en couple et les petits sont déjà nés. Les deux adultes étaient assez proches l’un de l’autre, chacun sur une branche. Les poussins devaient être au nid dans un autre arbre. Un voisin a vu un juvénile vers 3h du matin. Selon ses observations, les parents l’encourageaient à voler.

Le hibou Moyen-Duc ne semble guère craindre les humains, ceux-ci habitent très près des habitations.

Ils sont parfois réveillés par les bruits d’alentour. Brièvement de leurs yeux perçants, ils scrutent les environs. Éventuellement, ils en profitent pour se grattouiller. Puis retournent dans les bras de morphée comme si de rien n’était.

PS: un grand merci à l’ami photographe qui me les a faits découvrir.

2 Commentaires

Un hibou moyen-duc au regard doux

photo ornithogique: hibou moyen-duc photographié le 12 décembre 2022 en France voisine
hibou moyen-duc (asio otus)

Contrairement au hibou moyen-duc (asio otus) vu au même endroit, il y a deux ans, celui-ci avait un regard doux.

Il était bien réveillé malgré qu’il était environ 11h du matin.

Il observait autour de lui avec curiosité. Il semblait détendu.

Sa taille et la candeur de son regard me font penser qu’il s’agit d’un jeune individu.

En janvier 2021, nous en avions vu sept, tous sur le même saule. Cette fois, nous en avons compté six, répartis dans deux arbres.

Laisser un Commentaire

Le regard fascinant du hibou moyen-duc

Photo ornithologique: hibou moyen-duc, les yeux ouvert, photographié en journée à 20 km de Genève le 10.01.2021
hibou moyen-duc (asio otus)

Quand nous sommes arrivées, des photographes suisses alémaniques étaient déjà sur place.

Cet hibou moyen-duc (asio otus) dormait paisiblement en compagnie de 5 à 6 de ses congénères.

De temps en temps l’un d’eux se grattait. Il y en avait un qui faisait des petits pas. Cependant dans l’ensemble, ils étaient relativement statiques.

Puis, près de là, un cygne a pris son envol, le battement des ailes a réveillé cet hibou. Il s’est agité, a tourné sa tête à 180 degrés afin de savoir qui était le malotrus qui avait osé le réveiller.

Ensuite, sa tête tournée à 90°, il m’a aperçue. L’instant fût bref, mais suffisamment intense pour que je me sente percée par son regard et qu’une onde de peur traverse mon ventre, mélangée à la joie de faire une photo intéressante.

3 Commentaires