Passer au contenu

Étiquette : juillet 2020

La Grande Aigrette

photo ornithologique: grande aigrette se perchant sur un arbre
grande aigrette (ardea alba)

Je venais de photographier un héron quand j’ai vu cet oiseau. Ma première pensée fut: que ce héron était bien clai avant que je ne réalise qu’il s’agissait d’une grande aigrette !

En Suisse, la grande aigrette (ardea alba) est beaucoup plus rare que le héron cendré (ardea cinerea).

J’ai donc eu la chance de voir l’une des rares estivantes localisée dans le canton de Genève.

En automne et en hiver, il y a la possibilité de les observer au bord des rives du lac de Neuchâtel.

La grande aigrette a failli disparaître au début du siècle dernier, car son plumage était très prisé par les chapeliers.

Laisser un Commentaire

Un lièvre maous costaud

photographie animalière: lièvre d'Europe ou lièvre brun photographié le 9 juillet 2020 dans la campagne genevoise en Suisse
lièvre d’Europe ou lièvre brun (lepus europeaus)

Aujourd’hui a été une journée pleine de belles rencontres. Tout d’abord un renard, puis un peu plus loin ce lièvre d’une taille impressionnante. Il était au moins aussi grand qu’un chat.

Le lièvre d’Europe ou lièvre brun peut atteindre 5 kg et mesurer tête-corps jusqu’à 67 cm sans compter les oreilles qui, elles, peuvent atteindre 10 cm.

L’expression détaler comme un lièvre n’est pas usurpée. Grâce à ses pattes arrières très développées, c’est un sprinter hors norme qui peut faire des pointes allant jusqu’à 70 km/heure et il a également une bonne endurance grâce à son grand coeur.

En principe, c’est un animal qui est actif au crépuscule et la nuit. C’est à la fin de l’hiver et au printemps, à la saison du bouquinage où le mâle course les autres mâles et parfois les « boxe » qu’il est visible durant la journée.

En été, il y a donc moins de chance de le voir en plein jour. Celui-ci a été photographié à 9h00 du matin, c’est peut-être un fêtard qui rentrait d’une after.

Laisser un Commentaire

Plus d’une heure en compagnie de trois papillons Flambés

photographie macro: un papillon flambé posé au sol
Le Flambé (Iphiclides podalirius)

Hier, j’ai eu la chance de vivre un moment rare. Je suis restée en compagnie de trois papillons Flambés (Iphiclides podalirius) plus d’une heure. De temps en temps ils voletaient, certains passaient à quelques centimètres de moi.

D’abord, je les ai photographiés au téléobjectif, puis j’ai tenté en macro. J’ai pu m’approcher à 30 centimètres d’eux.

La plupart du temps, le Flambé est photographié de dos afin de faire ressortir sa spécificité: ses ailes postérieures prolongées d’une longue queue un peu torsadée. Vu de dos, il a un peu une forme d’éventail,

Le Flambé fait partie des plus grands papillons que l’on peut voir en Suisse. Il peut atteindre une envergure allant jusqu’à 7 centimètres.

Laisser un Commentaire