Passer au contenu

Catégories

Étiquette : le plus petit des passereaux

Un roitelet à triple bandeau en vol

photo ornithologique: roitelet à triple bandeau (Regulus ignicapilla) en vol photographié au Jardin Boatnique de Genève, en Suisse, le 29 décembre 2022
roitelet à triple bandeau (Regulus ignicapilla)

C’est une image dont je suis assez fière, car réussir à photographier un roitelet à triple bandeau (Regulus ignicapilla) n’est déjà pas chose aisée tellement ils sont vifs et constamment en mouvement.

En photographier un en vol relève du défi. Ce jour-là, la chance était clairement de la partie.

Le roitelet à triple bandeau fait partie du top trois des plus petits oiseaux de Suisse. Le roitelet huppé (Regulus regulus) et le roitelet à triple bandeau (Regulus ignicapilla) sont au coude à coude, les deux ont chacun un poids de 5 à 7 grammes et une taille de 9 à 10 cm. Seule l’envergure les différencie. Celle du roitelet à à triple bandeau étant légèrement supérieure. Le troisième est le troglodyte mignon (Troglodytes troglodytes). Il a une taille et une envergure assez similaire aux roitelets. Cependant son poids est plus conséquent, puisqu’il est de 8 à 13 grammes.

Laisser un Commentaire

Le troglodyte mignon est un coureur de jupons

photographie ornithologique: troglodyte mignon photographié le 1er novembre 2020 au Jardin Botanique de Genève, Suisse
troglodyte mignon (troglodytes troglodytes)

Contrairement à un grand nombre d’oiseaux, le troglodyte mignon est polygame.

À la saisons des amours, il construit plusieurs gros nids de mousse afin que chacune de ses conquêtes ait un lieu pour sa progéniture.

C’est l’un des plus petits de nos oiseaux.

Quand à son chant, c’est un des plus sonores, il peut atteindre nonante décibels et être entendu, par temps calme, jusqu’à une distance de 500 mètres.

On le reconnait facilement à sa queue dressée à la verticale. Cette spécificité fait tout son charme.

2 Commentaires