Passer au contenu

Catégories

Étiquette : passereau

Une mésange bleue, bientôt maman !

photo ornithologique: mésange bleue (cyanistes caeruleus) avec des brindilles dans le bec afin de préparer un nid photographiée le 10 avril 2021 au Lac des Vernes, à Meyrin, canton de Genève, Suisse
mésange bleue (cyanistes caeruleus)

Cette belle mésange bleue semble se préparer à être maman.

Elle a fait de nombreux aller-retours avec des brindilles, cependant je n’ai pas repéré le nid. Le nid est également constitué de plantes aromatiques telle que la menthe et des fleurs telles que la lavande ou l’immortelle, cela lui confère des propriétés antiseptiques et antifongiques.

On différencie les mésanges bleues femelles des mésanges bleues mâles par la calotte. Celle de ces derniers est d’un bleu vif alors que celle des femelles est plus terne. Le collier est de couleur bleu noir chez les mâles et d’une largeur oscillant entre 4 à 10 mm, alors que celui de la femelle est gris foncé et plus étroit.

Laisser un Commentaire

Le cincle plongeur

photo ornithologique: cincle plongeur (cinclus cinclus) photographié le 14 mars 2021
cincle plongeur (cinclus cinclus)

Avec quelques passionnés, nous avons fait une sortie « cincle plongeur ».

Le cincle plongeur est vif .

À certain moment, il faisait le fou avec sa compagne et volait très rapidement près de nous. De notre côté nous étions enthousiasmés et criions en choeur: : là, là, là !

Nous avons également pu l’observer plonger et ressortir avec un mollusque.

Et, sans timidité, à une distance respectable, il a fait sa toilette pendant plus d’une minute.

Laisser un Commentaire

Une fauvette à tête noire perplexe

photo ornithologique: fauvette à tête noire femetlle perplexe devant des fleux le 30 décembre 2020 au jardin botanique de Genève, Suisse
fauvette à tête noire femelle (sylvia atricapilla)

Cette fauvette à tête noire femelle (sylvia atricapilla) semble perplexe, voire offusquée devant ces fleurs. Nous sommes tout de même le 30 décembre !

Je l’ai photographiée au Jardin botanique de Genève, tout près de l’arbre à kakis. Elle n’est pas la seule à se régaler de ces fruits. Mésanges bleues, mésanges à longues queues, moineaux, étourneaux sansonnets et même le pic mar y font bombance.

L’année passée dès la fin novembre, ils s’y pressaient en nombre. Cette année, il a fallu attendre presque fin décembre afin que les kakis soient mûrs et juteux.,

La fauvette à tête noire tient son nom du mâle qui a une calotte noire et non rousse comme la femelle.

Laisser un Commentaire

Un oiseau jaune citron !

Photp ornithologique: tarin des aulnes, oiseau jaune avec une calotte noire, perché sur un aulne le long de l'Aire à Perly-Certoux, canton de Genève, Suisse
tarin des aulnes mâle (spinus spinus)

J’étais, avec une amie, en train de photographier des mésanges à longues queues quand son regard a été attiré par une tâche jaune.

Quelle belle surprise de découvrir cet oiseau jaune citron ! En fait, il s’agit d’un tarin des aulnes mâle. La femelle a une couleur moins vive, son ventre est blanc avec des rayures sur la poitrine et les flancs.

Mise à part sa calotte noire, les mâles adultes arborent une bavette noire. Plus cette dernière est conséquente, plus l’individu est haut placé dans la hiérarchie.sociale.

Son repas préféré est le strobile de l’aulne (les minis pives que vous voyez sur la photo). Pour les manger, le tarin des aulnes est prêt à toutes les acrobaties. Dans ces cas, il est tellement concentré qu’il ne prête plus attention à la présence humaine !

Laisser un Commentaire

Le troglodyte mignon est un coureur de jupons

photographie ornithologique: troglodyte mignon photographié le 1er novembre 2020 au Jardin Botanique de Genève, Suisse
troglodyte mignon (troglodytes troglodytes)

Contrairement à un grand nombre d’oiseaux, le troglodyte mignon est polygame.

À la saisons des amours, il construit plusieurs gros nids de mousse afin que chacune de ses conquêtes ait un lieu pour sa progéniture.

C’est l’un des plus petits de nos oiseaux.

Quand à son chant, c’est un des plus sonores, il peut atteindre nonante décibels et être entendu, par temps calme, jusqu’à une distance de 500 mètres.

On le reconnait facilement à sa queue dressée à la verticale. Cette spécificité fait tout son charme.

2 Commentaires

Le pouillot véloce, un parent très protecteur

Le pouillot véloce a un comportement très territorial à la saison des amours. Les autres espèces d’oiseaux n’ont pas intérêts à s’approcher à moins de 20 mètres.

Le pouillot véloce fait preuve d’une grande bravoure pour protéger sa progéniture en puissance. Il n’hésite pas à contrer le geai des chênes qui chercherait à se saisir des oeufs. Il pousse le courage jusqu’à essayer de faire fuir une hermine !

Il pèse un peu moins de 9 grammes et peut manger jusqu’à environ 3 grammes d’insectes par jour.

2 Commentaires

La pimpante bergeronnette des ruisseaux

photo ornithologique: bergeronnette des ruisseaux photographié près du delta de l'Allondon, dans le canton de Genève, Suisse, le 19 septembre 2020
bergeronnette des ruisseaux (motacilla cinerea)

La bergeronnette des ruisseaux (motacilla cinerea) est toute pimpante avec sa livrée teintée de jaune vif et sa longue queue fine qu’elle balance constamment.

Son vol est rapide et élégant. avec des ondulations.

Elle se sent dans son élément au bord des cours d’eau tumultueux.

Ses mets favoris sont les insectes et les libellules.

Laisser un Commentaire

Le rougequeue noir est un montagnard !

photo ornithologique: rougequeue noir juvénile photographié en montagne
rougequeue noir juvénile (phoenicurs ochrurus)

Récemment je suis allée en montagne et c’est avec surprise que j’ai vu une grande quantité de rougequeue noirs (phoenicurus ochrurus) à une altitude avoisinant les 2000 mètres.

En fait, je viens d’apprendre en préparant cet article, que c’est leur habitat d’origine. Même s’ils se sont très bien adaptés dans les villes.

En principe, le rougequeue noir est monogame, cela n’empêche pas certains individus d’avoir deux compagnes !

Son cri est net et incisif, s’y ajoute un cliquètement lorsqu’il est inquiet.

Il se tient droit et bouge constamment la queue de manière saccadée. C’est un bon critère d’identification

Ils vivent environ 8 ans, mais peuvent atteindre les 10 ans.

Laisser un Commentaire

Gobemouche noir mâle avec plumage nuptial

photo ornithologique: gobemouche noir (Ficedula hypoleuca) sur une branche photographié au Grand-Saconnex, canton de Genève, Suisse
gobemouche noir (Ficedula hypoleuca)

Lorsque le gobemouche noir mâle ne porte pas son beau costume de mariage, il peut passer inaperçu.

Il semblerait qu’il utilise sa nouvelle prestance que lui confère son costume de pie pour courtiser plusieurs femelles à la même période. Ceci est un comportement inhabituel chez les passereaux.. En principe les autres passereaux sont monogames.

Le gobemouche noir est cavernicole. Il vit de préférence dans la cavité de vieux arbres tel que le chêne ou le châtaignier.

Sa parade nuptiale consiste à choisir une cavité pour ses partenaires.

Laisser un Commentaire

Mésange à longue queue sédentaire

Photo ornitholoqique: mésange à longue queue (Aegithalos caudatus)photographiée au Grand-Saconnex dans le canton de Genève
mésange à longue queue (Aegithalos caudatus)

J’aime beaucoup les mésanges à longues queues (Aegithalos caudatus). Elles me font penser à des petites peluches.

Il me semblait que nous pouvions les voir que l’hiver, mais en fait, il y en a également certaines qui nichent en Suisse.

Contrairement à la plupart des autres mésanges, elles ne font pas partie de la famille des Paridae, mais des des Aegithalidae. D’ailleurs leur nom officiel est orites à longues queues.

J’ai eu la chance de pouvoir en observer une depuis mon balcon. Celle-ci a été photographiée dans un parc à proximité de chez moi. Le site Ornito.ch a lancé une campagne d’observation des oiseaux depuis chez soi (StayHomeAndWatchOut). N’hésitez pas à y participer. Vous verrez c’est passionnant.

2 Commentaires