Passer au contenu

Catégories

Étiquette : passereau

Mésange huppée ébouriffée

photographie ornithologique: mésange huppée qui prend son bain prhotographiée au jardin botanique de Genève, Suisse, le 4 septembre 2021
mésange huppée (Lophophanes cristatus)

Contrairement au pinson, la mésange huppée n’a pas hésité une seconde à prendre son bain. Elle s’en est donnée à coeur joie, même si son brushing en a pris un coup.

J’ai été très chanceuse ce jour-là. Je l’avais déjà vue une première fois s’approcher du bord.

Puis environ, une heure plus tard, elle est venue se baigner. Elle a pris son temps et s’est ébrouée à plusieurs reprises.

Si vous désirez voir à quoi elle ressemble, une fois coiffée, cliquez ici

Laisser un Commentaire

Un pinson frileux

photographie ornithologique: pinson des arbe (fringilla coelebs) qui hésite à prendre son bain prhotographié au jardin botanique de Genève, Suisse, le 4 septembre 2021
pinson des arbres mâle (fringilla coelebs)

Bien que c’était jour du bain, chez les pinsons des arbres (fringilla coelebs), celui-ci s’est abstenu.

Il a hésité un moment, s’est questionné: « j’y vais ou je n’y vais pas ? »,

Finalement, il a dû penser que l’eau était trop froide et il a préféré juste s’abreuver.

En Suisse, c’est le pinson des arbres qui est l’oiseau nicheur le plus abondant. Et non, comme nous pourrions le croire, le moineau.

Le pinson est omnivore et guère difficile dans le choix de son habitat, c’est ce qui lui permet de prospérer. Par contre, contrairement au moineau, il ne se rapproche guère de l’humain.

Laisser un Commentaire

Une linotte mélodieuse répétant avant la parade

photographie ornithologique: linotte mélodieuse mâle photographiée le 8 juin 2021 au Grand-Saconnex, canton de Genève, Suisse
linotte mélodieuse mâle

Cette linotte mélodieuse mâle (linaria cannabina) a revêtu sa tenue de parade.

Celle-ci devait répéter avant de déclarer sa flamme à sa belle,

Ce mâle s’est laissé tirer le portrait entre 18h50 et 18h55, ne prêtant aucune attention à ma présence tant il était concentré sur ses vocalises.

Lorsque la femelle convoitée est dans les parages, en plus de chanter, perché sur un buisson, il bombe le torse pour exhiber sa parure rouge, agite ses ailes et étale sa queue liseré blanc. Puis il s’approche d’elle. Et conclut…ou pas !

Laisser un Commentaire

Une mésange huppée toute propre

photographie ornitholigue: mésange huppée au bord de l'eau photographiée le 22 avril 2021 au Jardin Botanique de Genève, Suisse
mésange huppée (lophophanes cristatus)

Quel plaisir de voir cette mésange huppée (lophophanes cristatus) prendre son bain. Malgré le fait qu’elle ait mis sa tête dans l’eau, sa coupe de plumes est impeccable !

Elle fait partie du top 10 de mes oiseaux préférés et je suis particulièrement contente de l’avoir vue dans le canton de Genève.

L’année passée, j’avais rencontré une mésange huppée valaisanne, plus en altitude.

Le mâle utilise sa huppe pour conquérir sa belle lors de la période des amours. Il la redresse et incline la tête en chantant.

Laisser un Commentaire

Une mésange bleue, bientôt maman !

photo ornithologique: mésange bleue (cyanistes caeruleus) avec des brindilles dans le bec afin de préparer un nid photographiée le 10 avril 2021 au Lac des Vernes, à Meyrin, canton de Genève, Suisse
mésange bleue (cyanistes caeruleus)

Cette belle mésange bleue semble se préparer à être maman.

Elle a fait de nombreux aller-retours avec des brindilles, cependant je n’ai pas repéré le nid. Le nid est également constitué de plantes aromatiques telle que la menthe et des fleurs telles que la lavande ou l’immortelle, cela lui confère des propriétés antiseptiques et antifongiques.

On différencie les mésanges bleues femelles des mésanges bleues mâles par la calotte. Celle de ces derniers est d’un bleu vif alors que celle des femelles est plus terne. Le collier est de couleur bleu noir chez les mâles et d’une largeur oscillant entre 4 à 10 mm, alors que celui de la femelle est gris foncé et plus étroit.

Laisser un Commentaire

Le cincle plongeur

photo ornithologique: cincle plongeur (cinclus cinclus) photographié le 14 mars 2021
cincle plongeur (cinclus cinclus)

Avec quelques passionnés, nous avons fait une sortie « cincle plongeur ».

Le cincle plongeur est vif .

À certain moment, il faisait le fou avec sa compagne et volait très rapidement près de nous. De notre côté nous étions enthousiasmés et criions en choeur: : là, là, là !

Nous avons également pu l’observer plonger et ressortir avec un mollusque.

Et, sans timidité, à une distance respectable, il a fait sa toilette pendant plus d’une minute.

Laisser un Commentaire

Une fauvette à tête noire perplexe

photo ornithologique: fauvette à tête noire femetlle perplexe devant des fleux le 30 décembre 2020 au jardin botanique de Genève, Suisse
fauvette à tête noire femelle (sylvia atricapilla)

Cette fauvette à tête noire femelle (sylvia atricapilla) semble perplexe, voire offusquée devant ces fleurs. Nous sommes tout de même le 30 décembre !

Je l’ai photographiée au Jardin botanique de Genève, tout près de l’arbre à kakis. Elle n’est pas la seule à se régaler de ces fruits. Mésanges bleues, mésanges à longues queues, moineaux, étourneaux sansonnets et même le pic mar y font bombance.

L’année passée dès la fin novembre, ils s’y pressaient en nombre. Cette année, il a fallu attendre presque fin décembre afin que les kakis soient mûrs et juteux.,

La fauvette à tête noire tient son nom du mâle qui a une calotte noire et non rousse comme la femelle.

Laisser un Commentaire

Un oiseau jaune citron !

Photp ornithologique: tarin des aulnes, oiseau jaune avec une calotte noire, perché sur un aulne le long de l'Aire à Perly-Certoux, canton de Genève, Suisse
tarin des aulnes mâle (spinus spinus)

J’étais, avec une amie, en train de photographier des mésanges à longues queues quand son regard a été attiré par une tâche jaune.

Quelle belle surprise de découvrir cet oiseau jaune citron ! En fait, il s’agit d’un tarin des aulnes mâle. La femelle a une couleur moins vive, son ventre est blanc avec des rayures sur la poitrine et les flancs.

Mise à part sa calotte noire, les mâles adultes arborent une bavette noire. Plus cette dernière est conséquente, plus l’individu est haut placé dans la hiérarchie.sociale.

Son repas préféré est le strobile de l’aulne (les minis pives que vous voyez sur la photo). Pour les manger, le tarin des aulnes est prêt à toutes les acrobaties. Dans ces cas, il est tellement concentré qu’il ne prête plus attention à la présence humaine !

Laisser un Commentaire

Le troglodyte mignon est un coureur de jupons

photographie ornithologique: troglodyte mignon photographié le 1er novembre 2020 au Jardin Botanique de Genève, Suisse
troglodyte mignon (troglodytes troglodytes)

Contrairement à un grand nombre d’oiseaux, le troglodyte mignon est polygame.

À la saisons des amours, il construit plusieurs gros nids de mousse afin que chacune de ses conquêtes ait un lieu pour sa progéniture.

C’est l’un des plus petits de nos oiseaux.

Quand à son chant, c’est un des plus sonores, il peut atteindre nonante décibels et être entendu, par temps calme, jusqu’à une distance de 500 mètres.

On le reconnait facilement à sa queue dressée à la verticale. Cette spécificité fait tout son charme.

2 Commentaires

Le pouillot véloce, un parent très protecteur

Le pouillot véloce a un comportement très territorial à la saison des amours. Les autres espèces d’oiseaux n’ont pas intérêts à s’approcher à moins de 20 mètres.

Le pouillot véloce fait preuve d’une grande bravoure pour protéger sa progéniture en puissance. Il n’hésite pas à contrer le geai des chênes qui chercherait à se saisir des oeufs. Il pousse le courage jusqu’à essayer de faire fuir une hermine !

Il pèse un peu moins de 9 grammes et peut manger jusqu’à environ 3 grammes d’insectes par jour.

2 Commentaires